Opinions › Tribune

Toujours pas d’école pour les enfants camerounais à Malabo

Par la Fondation nationale de politique étrangère (Fonape)

Le Fonape interpelle le Premier ministre camerounais

Son Excellence Philémon Yang Premier Ministre.
Objet : Rappel du dossier d’acquisition d’un terrain pour la construction d’une école camerounaise à cycle complet à Malabo. Monsieur le Premier Ministre, depuis quatre ans, l’Etat du Cameroun a pris la décision d’acquérir un terrain pour la scolarisation des enfants camerounais à Malabo.

Malheureusement en dépit de plusieurs missions interministérielles sur place et l’identification effective d’un terrain situé au centre de la ville, ce dossier semble dorénavant totalement paralysé.

La cause de ce blocage est directement notre ambassadeur qui a déployé moult man uvres pour empêcher tout aboutissement, n’hésitant pas à humilier proprement le ministre de l’éducation de base, à désobéir ouvertement au ministre des relations extérieures, et à se ficher radicalement des injonctions de la présidence de la République. Il s’agit d’une situation inédite, caractéristique cependant, d’un laxisme généralisé qui met à mal notre crédibilité et notre image sur la scène internationale.

La conséquence logique est le sort pitoyable des enfants camerounais condamnés à une école du sous-sol insalubre de la chancellerie, elle-même à peine acceptable pour notre rang dans la sous-région.

Aussi, nous en appelons à votre ultime intervention et action, pour mettre fin à cette honte insupportable dont l’ambassadeur, non content d’avoir réduit la coopération avec ce riche et très convoité pays voisin à sa plus simple expression, est le seul responsable. Les crédits sont à chaque fois disponibles, mais à chaque fois, ce diplomate s’organise pour les faire tomber dans le clos.

Dans cette attente, croyez, Excellence Monsieur le Premier Ministre, à l’assurance de notre très haute et patriotique considération./Par la Fondation nationale de politique étrangère (Fonape).


Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé