Sport › Autres sports

Tour du Cameroun/4e étape: Encore un rwandais au bout de la montagne

Ruvogera Obed a bouclé les 80 kilomètres reliant Bafoussam à Bamenda en un peu plus de deux heures, le 1er camerounais est arrivé 11e

Suprématie rwandaise sur la montagne
La quatrième étape du tour international cycliste du Cameroun partait ce jeudi de Bafoussam dans la région de l’Ouest pour Bamenda dans le Nord ouest. Une étape longue de 80 kilomètres et qui représentait la deuxième étape de montagne, avec un grand prix de la montagne prévu à Santa (Nord ouest). Des le départ, les cyclistes de la SNH vélo club, bien classés au général et prétendant au titre sont victimes des première difficultés. C’est d’abord Ngue Ngock Yves, qui devra changer de vélo. « Un problème mécanique, qui m’empêchait d’accélérer sur la montée, parce que le nouveau vélo que j’ai pris était plus lourd», fera-t-il savoir. Autre inconvénient du parcours, la route qui était en très mauvais état, et probablement les équipes camerounaises qui n’étaient pas vraiment préparées, malgré l’avantage du domicile. Avant Bouda (22 kilomètre de Bafoussam), Martinien Tega, avait déjà perdu deux de ses meilleurs lieutenants, Damien Tékou et Yves Ngue Ngock. Dans le même temps, les rwandais qui espéraient une place au podium, ont porté une attaque. Ruvogeda Obed sortira seul du peloton pour se lancer. Il est aidé en cela par ses coéquipiers qui restent dans le peloton et tempèrent le rythme. Martinien Tega qui est seul dans le peloton de tête ne peut se risquer à un contre. L’initiateur de l’attaque est loin au classement général, et le premier rwandais est à 5 minutes de lui. Bien entouré, Minougou Oumarou le leader de la course observe et contrôle le rythme général. Son adversaire direct Martinien Tega est limité dans ses capacités, ce qui permet au burkinabè de passer une étape de montagne sans stress. Au sommet de la montée de Santa, Ruvogeda Obed en solitaire, a 2 minutes d’avance sur le peloton, qui comporte désormais un peu moins de dix cyclistes, dont le maillot jaune (Minougou Oumarou), Mila Bareyni de middle Slovakia, Eminger Christian de la sélection suisse, et Martinien Tega le camerounais. Malgré le bon effort fourni par le peloton, le rwandais s’imposera à Bamenda suivi de Milan Bareyni, Eminger Christian. Les rwandais s’imposent ainsi comme les plus forts sur la montagne en remportant cette deuxième épreuve du grand prix de la montagne.

Le podium resté inchangé
Le classement général a été légèrement modifié. Le rwandais Hategeka Gasore est rentré dans le top cinq qui se compose désormais come suit: Minougou Oumarou (Burkina Faso), Martinien Tega (SNH vélo club, Cameroun), Rasmane Ouedraogo (Burkina faso), Hategeka Gasore (Rwanda) et en cinquième place Yamiego Hamidou (Burkina Faso). L’encadrement rwandais a accepté de nous livrer leurs impressions à l’issue de l’Etape. « La consigne était de placer une échappé sur la montée, nous avions pour objectif de rentrer dans la liste du podium, mais malheureusement cela n’a pas été le cas, mais les gars ont bien travaillé, et je suis content du résultat, on a pris notre deuxième victoire en plus du grand prix de la montagne et c’est déjà cela » a fait savoir l’entraineur Rwandais. Côté Cameroun, c’est la déception. « Il n’y a rien à dire, les burkinabè sont été mieux préparés que nous, c’est une évidence. Cette préparation il faut la voir sur le plan logistique, et même tactique. On comprend à leur manière de courir qu’ils sont venus avec des objectifs précis. Maintenant, il est évident qu’une victoire finale, cela risque d’être difficile, mais on peut encore avoir des victoires d’étape et on va y travailler » a fait savoir pour sa part, le DTN des camerounais, Jean Philipe Duracka. Le peloton est parti ce matin de Nkongsamba, la première grosse zone urbaine en venant de la région de l’Ouest. La course qui est à priori simple ne devrait pas changer grand-chose au classement général. Pour les équipes ce sera juste l’occasion de viser une autre victoire d’étape. L’arrivée à douala est prévue pour 14 heures.

Tour du Cameroun 2011: Les rwandais confirment leur suprématie à Bafoussam comme ici à Ngaoundéré
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé