Société › Société

Tourisme: Le Cameroun à l’école tunisienne

Le ministre camerounais du tourisme a effectué une visite à Tunis dans le cadre de la 2e commission de tourisme Cameroun-Tunisie

Renforcer la coopération
Baba Hamadou, ministre camerounais du tourisme a achevé samedi dernier, une visite de travail en Tunisie, dans la cadre de la deuxième commission Tuniso-camerounaise de tourisme, évènement qu’il a co-présidé avec Khalil Lajimi, son homologue tunisien. L’évènement s’est tenu en présence des délégations des deux pays et des représentants des organisations professionnelles tunisiennes. Il a été l’occasion pour les deux ministres de signer des engagements à la fin de la session. Engagement qui ont porté sur la formation dans le secteur hôtelier, les études, l’aménagement de l’infrastructure, la qualité des prestations ainsi que l’impulsion de l’offre touristique dans les deux pays. Egalement à l’ordre du jour la signature d’accords sur plusieurs clauses dont notamment le renforcement du partenariat, qui sera appuyé par le déplacement de 3 experts tunisiens au Cameroun pour y conforter le système de formation sur les plans pédagogique et technique.

L’expertise tunisienne requise
Le ministre camerounais du tourisme s’est confié à la presse tunisienne, sur le contenu réel des échanges. Baba Hamadou a indiqué que sa visite en Tunisie avait pour objectif de promouvoir la coopération dans le secteur touristique, à travers notamment l’intensification des échanges d’expériences, particulièrement au niveau de l’aménagement des zones touristiques, de la formation professionnelle et de la maîtrise des statistiques relatives au secteur touristique. Il a aussi admis que la Tunisie constitue une référence en matière de développement touristique en Afrique et que le Cameroun était animé par la volonté de tirer un très grand avantage des accords de coopération touristique entre les deux pays.

Un espoir pour le tourisme camerounais
Avec Moins de 500.000 touristes par an, le Cameroun ne réussit pas depuis des décennies à atteindre les objectifs lui permettant de devenir une destination touristique selon les critères posés par l’OIT (Organisation Internationale du Tourisme. Les meilleurs chiffres ont été atteints en 2007. Le Cameroun a enregistré environ 477.000 arrivées de touristes, bien loin des décevants 200.000 de l’année 2000. Au regard de la situation actuelle, l’objectif de trois millions de touristes par an à l’horizon 2012 s’avère difficilement réalisable. Pendant ce temps, la Tunisie continue de renforcer le tourisme comme atout économique majeur. Une politique coordonnée et des investissements importants ont permis au tourisme tunisien de devenir attractif et utile pour son économie.
Concluant la rencontre, le ministre tunisien a déclaré que son pays était prêt à mettre son expertise à la disposition du Cameroun. La première commission du genre avait eu lieu à Yaoundé au Cameroun.

Images de Tunisie
blog.guide-voyage.info)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut