Sport › Football

Tout Puissant Mazembé: L’exploit historique!

C’est la première équipe non européenne ou sud-américaine à atteindre la finale de la Coupe du monde des clubs

Qui l’eut crut? L’Afrique aura désormais une légende de plus et pas des moindres! Le Tout Puissant Mazembe est depuis hier la première équipe du continent à jouer une finale de la coupe du monde des clubs.Impérial face aux Sud-américains du Sporting Club Internacional Porto Alegre du Brésil, les Corbeaux ont exploité leur réalisme. Deux splendides buts uvres de Patou KABANGU à la 53e minute et Alain KALUYITUKA à la 86e minute ; une enroulé du numéro 11 qui ne donnera aucune chance au gardien brésilien regardant sans arguments comment la balle mourait au fond des filets et à 5 minutes de la fin, le numéro 15 d’un passement de jambes exceptionnel tire puissamment dans l’angle fermé de RENAN pour un deuxième but anéantissant les espoirs des Brésiliens à la découverte de la magique équipe du TP Mazembe. Derrière ce réalisme des Corbeaux d’Afrique, le Sporting Club Porto Alegre aura bien possédé la balle, bénéficier les occasions les plus tranches, ignorant que le dernier rempart du TP Mazembe, le gardien Robert KIDIABA pouvait à lui seul démontrer sa classe en stoppant net toutes tentatives adverses.

En attendant de connaître leur adversaire de samedi, qui sera le vainqueur de la rencontre Inter Milan-Seongnam Ilhwa, les Corbeaux savouraient leur réussite. A commencer par leur gardien Robert Kidiaba, auteur hier de plusieurs parades déterminantes en première période, alors que le score était encore nul et vierge. Et dire que l’international congolais avait décidé de raccrocher les gants l’an passé à pareille époque, après son expulsion face à Auckland City. Mais le grand Robert a finalement rempilé pour le plus grand bonheur du Tout Puissant, et du public, qui a pu admirer sa célébration spectaculaire des buts de son équipe. « Je voulais effacer ce mauvais souvenir et aider mon équipe plutôt que la pénaliser. Mais il ne faut pas retenir les performances d’un joueur. C’est une équipe soudée et bien préparée qui a réalisé cet exploit. Nous sommes fiers de porter haut les couleurs de l’Afrique », a déclaré Kidiaba àFIFA.com après la rencontre. « On imagine que tout le peuple congolais, et j’espère africain, est derrière nous, comme tout le continent a soutenu le Ghana en Afrique du Sud. L’Afrique devait vivre une grande année 2010, mais la Coupe du monde a été un peu décevante pour les équipes africaines. Mais le Ghana nous a montré la voie. Nous sommes désormais en finale et la Coupe nous tend les bras. On espère avoir le bras assez long pour l’attraper », a conclu le portier. Sans sombrer dans le triomphalisme, son entraîneur, Lamine Ndiaye, ne disait pas autre chose. Arrivé en septembre dernier pour remplacer Diego Garzitto, le technicien sénégalais a transformé un club poussif en phase de poules de la C1 en machine de guerre. « C’est quelque chose de spécial pour nous. Nous sommes ici pour représenter l’Afrique. Par conséquent, je suis sûr que toute l’Afrique sera fière de notre travail. Nous avons cru en nos chances. En remportant cette demi-finale, nous avons démontré que nos joueurs avaient un niveau très élevé. C’est une victoire formidable. C’est magnifique pour les joueurs, pour le peuple congolais et pour l’Afrique. Tout le continent peut être fier de cette équipe », a déclaré l’ancien sélectionneur des Lions de la Teranga après la rencontre.

Robert Kidiaba, à la fin du match
Tp mazembe)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut