Sport › Football

Transfert: Anzhi met Eto’o sur le marché

L’Anzhi Makhatchkala change de politique et va donc dégraisser. Les meilleurs joueurs, dont le Camerounais Samuel Eto’o, vont quitter le club

Selon une information du quotidien l’Equipe de ce mercredi 7 août 2013, le richissime président d’Anzhi Makhatchkala Suleiman Kerimov a changé de politique et va donc dégraisser. Et pour cause, deux ans après après avoir racheté le club russe d’Anzhi, le milliardaire Russe, qui était 19ème fortune de la Russie et dont l’objectif était de faire de son club l’un des plus grand du monde en achetant des sommités telles qu’Eto’o et Willian Borges da Silva, vient de perdre une bonne partie de son chéquier. La chute du milliardaire Russe survient suite à une perte de plus de 375 millions d’euros, des ses actions en un jour dans une société russe de production de produit chimique, dénommée Uralkali. Après ce mauvais investissement Suleiman Kerimov a décidé de vendre ses stars et de diminuer le budget de son club. D’un budget initial de 180 000 000 de dollars, le Russe prévoit de diminuer ce budget par trois pour la saison qui vient de commencer.

Les meilleurs joueurs, dont Samuel Eto’o, vont quitter le club. La période faste de l’Anzhi Makhatchkala sur le marché des transferts est terminée. Mercredi, le club russe a indiqué que Suleiman Kerimov, le propriétaire depuis janvier 2010, voulait réduire drastiquement son budget et vendre ses meilleurs joueurs. «La principale information est qu’Anzhi va faire l’objet d’une réorganisation. Nombre de nos coûteuses vedettes vont quitter Anzhi, et le budget du club va baisser de 50-70 millions de dollars par an», a indiqué, via Twitter, le président du club Konstantin Remchukov. Les détails de cette réorganisation devraient être livrés prochainement mais les problèmes de santé de Kerimov, survenus après la défaite des siens contre Rostov (0-1) vendredi dernier, pourraient être à l’origine de ce revirement d’après le quotidien Sport Express.

Toujours selon la même source, le propriétaire aurait promis aux vedettes les plus chères du club l’aide des dirigeants pour trouver une nouvelle formation. Samuel Eto’o apparaît bien sûr en tête de liste de ces futurs départs. Le Camerounais, arrivé à l’été 2011 en provenance de l’Inter Milan, avait signé pour trois ans contre un salaire annuel record estimé à près de 20,5 millions d’euros. Depuis, le club a également déboursé des millions pour recruter Lassana Diarra (Real Madrid), Willian (Chakhtior Donetsk) ou Yuri Zhirkov (Chelsea). Kerimov a par ailleurs fait savoir que l’ancien entraîneur Gadzhi Gadzhiev allait reprendre son poste et remplacer René Meulensteen, nommé en juillet à la place de Guus Hiddink. A un an du terme de son contrat, Samuel Eto’o pourrait être poussé vers la sortie par l’Anzhi Makhachkala. Le club de la province du Daguestan n’est pas hostile à une prolongation du contrat du Camerounais… à condition qu’il accepte de diviser son salaire par trois !

Salaire
Arrivé à l’Anzhi Makhachkala à l’été 2011, Samuel Eto’o s’est depuis acclimaté à la Premier Liga russe. En attestent ses statiques : 13 buts pour sa première saison, 19 réalisations au cours de l’exercice 2012/13. Il ad’ailleurs été élu meilleur joueur du championnat russe la saison dernière. Les dirigeants du club caucasien souhaitent donc faire prolonger l’attaquant camerounais, qui arrive en fin de contrat dans un an, en juin 2014. Au sommet de sa forme lors de sa signature au club, il y a deux ans, le Lion Indomptable s’était vu offrir le salaire le plus élevé de la planète football. Sauf que le buteur vieillit et l’Anzhi en est conscient. Au vu de l’âge d’Eto’o (32 ans), le club du Daguestan souhaite revoir les émoluments du Camerounais à la baisse à l’occasion de sa prolongation de contrat. De 20 millions annuels, son salaire passerait à 7 millions d’euros, soit des revenus divisés presque par trois !

Pas sûr que cela plaise à l’ancien Barcelonais, qui pourrait assimiler cette baisse substantielle de salaire à une façon de le pousser gentiment vers la sortie. Si aucun accord débouchant sur une prolongation n’est trouvé dans les prochaines semaines, l’Anzhi n’exclurait pas de se séparer de son artificier dès cet été afin de toucher une indemnité de transfert. Pour l’instant très peu de club sont penchés sur le dossier Eto’o, effrayé certainment par les émoluments ds l’icône camerounaise. Toutefois, il y a quelques jours, une information annonçant le retour de Samuel Eto’o en Italie a barré la Une du Corriere dello Sport. La gazette transalpine assurait ainsi que Samuel Eto’o serait tout proche d’un retour à l’Inter Milan, qu’il avait quitté lors de l’été 2011 pour rejoindre l’Anzhi Makhachkala. En fin de contrat en juin 2014 avec le club du Daguestan, Eto’o se verrait proposer un salaire de 3 M€ (plus bonus) par le club intériste. Un montant qui peut faire sourire quand on sait que le Camerounais culmine à 20, 5 M€ par saison à l’Anzhi. Affaire à suivre

Anzhi met le Camerounais Samuel Eto’o sur le marché

mboafootball.com)/n

À LA UNE
Retour en haut