Sport › Football

Transferts: L’attaquant camerounais Samuel Eto’o à l’Inter de Milan

Le club italien l’a échangé contre son joueur phare Ibrahimovic

L’on s’achemine vraisemblablement vers l’épilogue du feuilleton du départ de Samuel Eto’o du Fc Barcelone. Plusieurs médias de l’hexagone ont affirmé ce 17 juillet 2009 que le club catalogne a cédé l’international camerounais à l’Inter Milan. Une transaction qui envoie Zlatan Ibrahimovich au Fc Barcelone contre Samuel Eto’o et une somme de 40 million d’euro.

D’après Camfoot, Samuel Eto’o a déjà donné son accord de principe. Reste maintenant à peaufiner les termes de l’accord et à passer un test médical. Mais d’emblée, l’accord se négociait autour 65 millions de dollars pour cinq saisons, soit 13 millions de dollars par saison pour Eto’o Fils. Selon des articles parus le 17 juillet dans la presse espagnole, l’accord a été entériné lors d’un dîner entre le président de Barcelone Joan Laporta et son homologue de l’Inter Massimo Moratti jeudi soir dans la capitale lombarde.

L’on se souvient qu’en juin dernier l’on affirmait dans les médias que l’attaquant camerounais était en pourparlers avec le club italien. Une transaction qui n’avait pas abouti étant donné que Samuel Eto’o n’avait pas l’intention de quitter le club Catalogne où il demandait une augmentation de salaire. Une augmentation qui n’avait pas été approuvée par les dirigeants du FC Barcelone qui ne voulaient plus le compter parmi ses effectifs.

Mais si l’information selon laquelle Eto’o a été cédé à l’Inter Milan venait à être officielle, ce sera de la joie au sein du club milanais car, ce n’est plus un secret pour personne que José Mourinho l’entraîneur des Nerazzurri est un fan du Pichichi qu’il avait déjà essayé de faire venir à Londres alors qu’il dirigeait Chelsea. A 28 ans, Samuel Eto’o s’il venait à signer à l’inter de Milan, se lancerait donc dans un nouveau défi, dompter le très rugueux Calcio, mais aussi faire oublier aux Tifosis (supporters) de l’Inter de Milan le redoutable Zlatan Ibrahimovic, qui va le remplacer à Barcelone.

L’attaquant camerounais en rejoignant le calcio, tourne par la même occasion les pages de l’histoire écrite avec le Fc Barcelone où il évolue depuis cinq ans. Durant ses années barcelonaises, il s’est bâti un palmarès complet avec trois Liga (2005, 2006 et 2009), deux Ligues des Champions (2006, 2009), une Coupe du Roi (2009) et une Super Coupe d’Espagne. Sacré Pichichi (meilleur buteur du championnat espagnol) en 2006, il a raté de peu de rééditer cet exploit cette année, malgré ses 30 réalisations, à une longueur de l’attaquant de l’athlético Madrid Diego Forlan auteur de 31 buts cette saison en liga. Seule fausse note dans le brillant palmarès de Samuel Eto’o Fils en Espagne, la Coupe du monde des clubs lui a échappé.

Samuel Eto’o

blogs.mundodeportivo.es)/n

À LA UNE
Retour en haut