› Eco et Business

Transport interurbain: Le ticket entre Yaoundé et Douala désormais à 3850 FCFA

L’Organisation Patronale des Syndicats des Transporteurs et Auxiliaires des Transports du Cameroun (Opstac), vient d’annoncer la hausse des prix

Concurrence déloyale
Le prix de 3850 FCFA concerne uniquement les personnes de plus de dix ans. Les enfants de sept à dix ans payent 1925 Fcfa pour cette distance d’environ 300 kilomètres. Les tarifs minima sont fixés désormais à 1250 et 2500 Fcfa. Cette hausse des prix, concerne toutes les autres destinations du territoire national. En plus, les prix des bagages seront dorénavant proportionnels au poids de ceux-ci. L’annonce a été faite ce 24 janvier 2012 à Yaoundé et fait suite à la réunion de concertation entre la délégation départementale du commerce du Mfoundi, les agences de voyage et les syndicats des transporteurs. L’Opstac qui a initié cette hausse des prix de transport, veut mettre fin à la concurrence déloyale de certains transporteurs qui ne respectent pas les prix homologués depuis l’arrêté n°006/Mincommerce/Cab du 08 mars 2005. Nous voulons barrer la route à la concurrence déloyale. Les agences de transports honnêtes, nous ont fait part de leurs doléances. Notre action consistera à descendre sur le terrain pour vérifier l’application de ces prix. Les agences de voyage qui ne respecterons pas ces prix, recevront une amende de 5% par rapport à leur chiffre d’affaire et d’autres mesures seront prises selon l’acte posé, soutient Yves Placide Andela, délégué départemental du commerce de Mfoundi. L’affichage des prix au niveau des guichets de chaque agence, est désormais obligatoire.

La réaction des associations des consommateurs attendue
Dans les années 1990 avant la dévaluation, le prix du carburant coûtait 160f, pour un voyage Bamenda-Yaoundé, le voyageur déboursait 4000f. Aujourd’hui, le litre du gasoil coûte 569f à la pompe, et le prix du ticket entre Bamenda et Yaoundé coûte 5000f. En faisant le calcul, on se rend compte que nous pratiquons seulement 38% des prix du transport, souligne pour sa part Jules Ngoula directeur général d’Amour Mezam Sarl, une agence de voyage située à Bamenda. Pour les propriétaires des agences de voyage, cette mesure arrive à point nommé, et va permettre d’éviter les multiples faillites des agences de transport. Lors de la concertation entre la délégation départementale du commerce, les agences de voyage de Yaoundé et les syndicats des transporteurs du 15 mars 2011, il a été démontré qu’en pratiquant les tarifs de 2000f sur l’axe Douala-Yaoundé, les transporteurs qui n’ont pas recours à la fraude soit à travers le carburant, soit à travers la fraude fiscale ne s’en sortent pas s’il faut qu’ils remplissent légalement toutes les contraintes administratives et techniques liées à ce secteur d’activité, argumentent les propriétaires des agences de voyage. Avant cette décision, le prix du ticket coutait maximum 3500 FCFA et il n’y a que deux agences réputées qui le pratiquaient. Garanti Express et Centrales Voyages. Buca est à 3000 FCFA, et Finex à 2500. Pour le reste, le prix est de 2000 FCFA. Pour l’instant, les associations des consommateurs n’ont pas encore réagi.

Une agence de voyages à Yaoundé
237online.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé