› Eco et Business

Travaux Publics: Don de matériel à MATGENIE

Quasiment au bord de la faillite, l’entreprise à capitaux publics, a reçu un lot d’équipements composés de 120 engins

Le MATGENIE, l’entreprise parapublique camerounaise en charge des travaux de génie civil a reçu vendredi 23 décembre 2011, un lot d’équipements composé de 120 engins, dont 60 niveleuses avec ripper, 10 tractopelles, 10 pelles chargeuses, 10 bulldozers type 220 C avec ripper, 10 bulldozers type 160 A avec ripper et 20 compacteurs vibrants. Dans son discours de circonstance, le ministre des travaux publics représentant le gouvernement a évoqué la nécessité de réhabiliter cette structure afin de permettre une exploitation du matériel. Il a aussi été évoqué l’importance de réhabiliter le centre de formation des mécaniciens de Douala et le centre de formation des conducteurs d’engins de génie civil à Yaoundé. En guise de perspectives, le ministre des travaux publics a fixé un objectif chiffré de 350 engins en 2012, à 800 engins en 2015 et 1500 engins en 2020. Il a réitéré toute la symbolique de cette réception: La réception de ces engins doivent être perçue comme une réponse à la demande de plus en plus forte sur le marché, mais aussi comme une réplique du président de la république qui compte faire du Cameroun un grand chantier en 2012, a fait savoir en substance Patrice Amba Salla récemment nommé à la tête du ministère des Travaux Publics.

Pour sa part, Niwa Long Othon, directeur général du MATGENIE, s’est engagé à faire un bon usage du matériel reçu. Ce n’est qu’à ce prix là que la structure pourra jouer le rôle qui est le sien sur le chemin de l’émergence, a-t-il fait savoir.

Pour les analystes proches de l’administration, la réception de ce matériel est le signe d’une relance de cette entreprise qui est aujourd’hui au bord de la faillite. C’est depuis 2008 que le gouvernement et les partenaires chinois travaillent sur le dossier. Si les termes de l’accord n’ont pas changé cette livraison de matériel devrait s’accompagner d’une réhabilitation du matériel roulant en arrêt depuis des années, et aussi de la possibilité de mettre sur pied au Cameroun une société de montage d’engins de génie civil, avec pour objectif de conquérir le marché sous-régional. Politique ou non, les experts s’accordent à dire que la relance de cette entreprise profite des circonstances favorables. Le marché du logement est au plus fort de sa demande au Cameroun, et la perspective des grands chantiers, évidente. Le pays est loin de la situation qui a prévalu durant les ajustements structurels, et gelé une bonne partie des investissements publics, dont celui des travaux publics.

Il faudrait encore que le MATGENIE puisse être capable de redorer son blason. Il y a quelques mois encore, les employés et les ex-employés de cette structure protestaient pour le règlement de leurs droits sociaux. D’un autre côté l’entreprise devra faire face aux défis de sa relance et à l’exigence des performances qui encadrent les grands travaux, même routiers. On peut comprendre qu’il soit difficile d’avoir une totale confiance en une structure, qui pendant près d’une dizaine, a été soumises à de nombreuse difficultés.

MATGENIE a reçu un lot d’équipements, dont du matériel roulant
fulloc travaux publics)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé