Personnalités › Success Story

Trois artistes camerounais reçoivent les insignes de Chevalier des arts et des lettres

Ambroise Mbia, Bassek Ba Kobhio et Barthélémy Toguo ont été décorés jeudi à Yaoundé par l’ambassadrice de France au Cameroun

Trois artistes camerounais ont reçu jeudi, 29 janvier, à Yaoundé, au nom de la France, les insignes de Chevalier des arts et des lettres. Il s’agit de l’acteur et metteur en scène Ambroise Mbia, du cinéaste Bassek Ba Kobhio et du peintre Barthélémy Toguo, des artistes qui ont en commun d’avoir réalisé des uvres de portée internationale tout en restant attachés à leur territoire.

Les trois personnalités ont été décorées à l’ambassade de France au Cameroun par Christine Robichon, l’ambassadrice. La cérémonie a vu la présence du ministre des Arts et de la Culture, Ama Tutu Muna ; du ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona ; et du Secrétaire général des Services du Premier ministre, Louis-Paul Motaze.

Profils
Ambroise Mbia, aujourd’hui âgé de 72 ans, a été salué par l’ambassadrice de France comme un «comédien rigoureux et exigeant». Ancien pensionnaire de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques de Théâtre de Paris, puis de la Compagnie Madeleine Renaud – Jean-Louis Barrault, à l’Odéon Théâtre de France, Ambroise Mbia a joué dans de nombreuses pièces de théâtres et même au cinéma. On peut citer pour illustration, en ce qui concerne le théâtre, le passage dans «Le Marchand de Venise» avec Jean-Louis Barrault, «La Tentation de Saint Antoine» avec Maurice Béjart, «Les Voisins» avec Laurent Terzieff. Au cinéma, l’acteur a tourné dans le film «Profession Reporter» (1975) de Michelangelo Antonioni aux côtés de l’Américain Jack Nicolson ; «L’Ile Mystérieuse» de Juan-Antonio Bardem, avec Omar Sharif. Fondateur des Rencontres théâtrales internationales (Retic), Ambroise Mbia compte à son actif plus de 300 pièces de théâtre radiophonique, 15 films au cinéma, 30 films dans les chaînes de télévision françaises et 60 pièces de théâtre.

Né en 1967, Barthélémy Toguo a acquis une expertise dans le domaine de la peinture après des formations suivies à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts d’Abidjan, à l’Ecole supérieure d’Art de Grenoble et à la Kunstakademie of Düsseldorf, en Allemagne. Auteur d’ uvres variées (estampes, aquarelles, photos, sculptures, etc.), Barthélémmy Toguo, avec ses nombreuses collections, est considéré comme l’un des 10 peintres qui comptent sur le continent. Depuis 2013, il a lancé «Bandjoun Station», un projet artistique et agricole à l’Ouest du Cameroun qui sert de résidence d’écriture, de lieu d’exposition et d’expériences agricoles.

Bassek Ba Kohbio, qui se consacre essentiellement aujourd’hui à la promotion du festival «Ecrans Noirs», importante plateforme de cinéma en Afrique centrale, draine derrière lui une riche carrière de cinéaste. Né le 1er janvier 1957 à Nindje (Littoral-Cameroun), Bassek ba Kobhio étudie la sociologie et la philosophie à l’université de Yaoundé. Converti plus tard en écrivain et cinéaste, il sera davantage connu pour les fictions à succès dont il signe la réalisation: « Sango Malo » (1991), « Le grand blanc de Lambaréné » (1994-1995), « Le silence de la forêt » (2003). Il a également réalisé de nombreux films documentaires depuis 1988. Bassek Ba Kobhio a aussi publié divers ouvrages dont Sango Malo, adapté au cinéma.

De gauche à droite: Ambroise Mbia, Christine Robichon, Bassek Ba Kobhio et Barthélémy Toguo.
ambafrance-cm.org)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé