International › APA

Trois kamikazes se tuent dans des attentats au Cameroun

Trois personnes ont trouvé la mort dans des attentats terroristes perpétrés par la secte extrémiste nigériane Boko Haram à Mora dans l’extrême-nord du Cameroun, a appris samedi APA de sources sécuritaires.Selon de fiables informations, les trois personnes décédées sont les kamikazes, qui, se sentant découverts par les forces de l’ordre et les comités de vigilance, ont « dans la panique », actionné leurs charges.

Dans une déclaration, samedi à la radiotélévision publique (CRTV), le préfet du département de Mayo-Sava, à Mora, Babila Akaou, a déclaré qu’en dehors des trois terroristes, « aucune autre personne n’a été tuée ».

Par ailleurs, a ajouté l’autorité administrative, «l’on a enregistré des blessés qui ont été immédiatement pris en charge dans les différents hôpitaux, et aucun pronostic vital n’est prononcé ».

D’après des témoignages concordants, deux premiers kamikazes, en l’occurrence deux adolescentes, ont d’abord voulu s’infiltrer parmi la population mais ont été repérées, avant qu’elles actionnent leurs ceintures.

Le troisième kamikaze, toujours une fillette d’environ 13 ans, a été repérée alors qu’elle se dirigeait vers un centre commercial bondé de monde.

Malgré la réduction de la capacité militaire de Boko Haram, ce groupe terroriste fait toujours parler de lui à travers des attentats suicides.

Avec le début des pluies, la situation pourrait être plus compliquée à gérer à l’extrême nord du Cameroun, d’où la nécessité de renforcer les mesures de sécurité, estiment les observateurs.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé