Sport › Autres sports

Tropicale Amissa Bongo: Les cyclistes camerounais bientôt en stage de préparation

C’est bien Jean Philippe Duracka qui est chargé de la préparation

Alors que de nombreux média l’avaient annoncé parti, le Directeur Technique et entraîneur national de cyclisme au Cameroun, Jean Philippe Duracka, est de retour et se prépare déjà pour le tour du Gabon: C’est vrai qu’il y a eu des petits soucis comme il y en a partout, mais je suis allé au Burkina Faso et puis j’ai pris quelques jours pour aller en France et je suis de retour, tout est ok maintenant, a-t-il déclaré. Le technicien français a aussi fait avoir qu’il se préparait déjà pour la tropicale Amissa Bongo, dont la première étape devrait connaitre une arrivée au Cameroun. Au départ, 20 cyclistes seront retenus. Il y aura un premier stage dans la région du centre. Au terme de ce stage, 4 cyclistes sortiront de la liste. Ensuite viendra la région de l’ouest qui pourra aussi fournir 4 cyclistes et enfin la région du littoral avec les même objectifs. Duracka a affirmé faire de l’étape camerounaise de la tropicale Amissa Bongo, une priorité. Une nouveauté à la fédération camerounaise de cyclisme, un code de conduite des cyclistes camerounais a été élaboré. Désormais on ne devrait plus avoir des problèmes ou des crises dans lesquelles des personnes revendiquent de l’argent en pleine course. Les coureurs doivent savoir que s’ils font bien leur travail et produisent des résultats, l’argent va suivre forcément. Mais il reste difficile de revendiquer de l’argent alors qu’on n’a pas encore suffisamment travaillé a fait savoir Duracka.

Face au camerounais, de nombreux challengers
La Tropicale Amissa Bongo, qui est en réalité le nom de baptême du tour international cycliste du Gabon, en est à sa sixième édition. Prévue du 25 au 30 janvier 2011, il comportera une étape entre le Gabon et le Cameroun, selon une annonce faite par les organisateurs il y a quelques mois. Cette étape, la deuxième, se disputera entre la ville de Bitam au nord du Gabon, et la localité d’Ebolowa au sud du Cameroun, soit 147 km. En revanche, toutes les autres étapes se dérouleront au Gabon, notamment dans les provinces du Woleu-Ntem (nord) avec deux étapes (Oyem-Bibasse-Oyem, 109 km et Oyem-Bitam, 96 km), Moyen-Ogooué (centre), deux étapes également (Ndjolé-Lambaréné, 133 km et Lambaréné-Kango, 149 km) et enfin à Libreville, la capitale, dernière étape d’une distance de 130 km en circuit fermé. Dix pays africains (Gabon (2 équipes), Kenya, Cameroun, Rwanda, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye), sont annoncés pour participer à ce tour cycliste international. Du côté des professionnels, quatre équipes issues des Tours de France et d’Afrique du Sud, sont attendus. La dernière édition courue en 2010 avait été remportée par le coureur professionnel français Antony Charteau de l’écurie BBOX Bouygues Telecom. Depuis le lancement de cette compétition cycliste en 2006, aucun coureur africain n’a remporté la moindre étape. Un mythe que l’encadreur des cyclistes camerounais voudrait dissoudre. Ebolowa c’est trop important donc on aura une préparation très solide a dit Jean Philippe Duracka.

Affiche de l’édition 2011
Amissa Bongo)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut