Santé › Actualité

Tuberculose Multi résistante: Des tests pour un traitement à durée réduite

L’objectif est de parvenir à une réduction du temps de traitement qui est actuellement utilisé pour lutter contre cette forme de maladie respiratoire

Un essai clinique visant à évaluer un schéma de traitement standardisé de neuf mois pour la tuberculose multi résistante (TB-MR) a été mis en place en Afrique du Sud, en Ethiopie et au Vietnam, a-t-on appris d’un communiqué diffusé par l’Union Internationale contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires le 22 mai 2013. L’essai est conduit par TREAT TB, une initiative pilotée par L’Union Internationale contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires (L’Union) et portera, à terme, sur 400 patients en Afrique et en Asie. Le schéma testé s’inspire d’un précédent schéma utilisé dans une étude observationnelle non randomisée réalisée au Bengladesh qui a donné d’excellents résultats et permis un taux de guérison de 87 %, précise le communiqué. Dans cette démarche, le Medical Research Council Clinical Trials Unit (MRC CTU) est le principal partenaire de L’Union dans la mise en uvre du projet avec l’Institut de Médecine Tropicale (IMT) d’Anvers en Belgique qui fournit l’assistance technique de laboratoire. Notre essai vise à déterminer s’il est possible d’obtenir des résultats comparables dans des contextes différents, explique le Dr I. D. Rusen, chef de projet pour TREAT TB. Selon lui, le but est de montrer que ce schéma de traitement plus court est au moins aussi efficace que les traitements de plus longue durée actuellement utilisés à travers le monde pour traiter la TB-MR. L’Union considère que compte tenu de l’augmentation constante du nombre de cas de TB-MR à travers le monde, actuellement estimé à 600 000, l’amélioration des schémas pour le traitement de la TB-MR est devenue une priorité de santé publique, même si au sein de la communauté scientifique internationale elle soulève encore des débats

La TB-MR est généralement plus difficile à diagnostiquer et à traiter que la TB pharmaco sensible et est aussi plus souvent mortelle. De plus, le traitement inefficace de la maladie a entraîné de nouvelles mutations de la Mycobacterium tuberculosis qui ont donné naissance à des souches ultra résistantes (TB-UR) quasiment incurables. D’après le Dr Rusen, les résultats de cet essai clinique devraient apporter des éléments importants pour l’élaboration des recommandations thérapeutiques relatives à la TB-MR émises par les agences techniques mondiales, y compris l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et L’Union, ainsi que pour l’élaboration des politiques et recommandations nationales pour le traitement de la TB-MR dans les pays à forte prévalence. L’essai clinique mené par TREAT TB, baptisé STREAM (Schéma de traitement standardisé de médicaments antituberculeux pour des patients atteints de TB-MR), a débuté en juillet 2012 sur des patients de l’hôpital King George V à Durban (Afrique du Sud). Depuis, l’essai a été étendu à d’autres établissements : l’hôpital Sizwe de Johannesburg (Afrique du Sud) spécialisé dans les maladies tropicales, l’hôpital Saint-Pierre et l’Institut de recherche Armauer Hansen à Addis-Abeba (Ethiopie), ainsi que l’hôpital Pham Ngoc Thach à Hô Chi Minh-Ville (Vietnam). Au 21 mai 2013, 86 patients avaient déjà été enregistrés pour participer à l’essai. Les pays participants ont été sélectionnés en fonction de la prévalence de la maladie dans le pays, ainsi que sur d’autres critères comme la capacité à assurer une surveillance étroite des patients, la qualité des installations de laboratoire et le soutien apporté par le programme national de lutte contre la tuberculose. Les patients traités selon le schéma STREAM recevront pendant neuf mois un traitement à base de moxifloxacine, clofazamine, éthambutol et pyrazinamide, complété par du prothionamide, de la kanamycine et de l’isoniazide pendant une phase intensive de quatre mois. Une fois la liste des patients supplémentaires arrêtée, l’essai devrait s’étaler sur une période de deux ans et les résultats seront connus en 2016. Le financement de TREAT TB (Technologie, Recherche, Enseignement et Assistance Technique pour la Tuberculose) est assuré par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).


afriquedusud.blog.lemonde.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut