› International

Tunisie: Vote historique et massif

Après les élections libres, les tunisiens qui ont massivement participé attendent sereinement les résultats

La population tunisienne s’est déplacée massivement pour la première élection libre de l’histoire du pays. Dès l’ouverture du scrutin dimanche 23 octobre à 7h00, de longues files d’attente se sont constituées devant les bureaux de vote à Tunis, dans les quartiers chics comme dans les cités populaires, ont constaté des journalistes de l’AFP. Ils ont voté avec calme et émotion pour élire une assemblée constituante, neuf mois après la révolution qui a chassé Ben Ali et donné le coup d’envoi du printemps arabe. Les résultats définitifs, qui devaient initialement être connus ce lundi, seront annoncés officiellement mardi après-midi, a précisé l’ISIE. On fera de notre mieux. Les gens se sont déplacés massivement. C’est un énorme travail qui nous attend encore, a déclaré Souad Triki, la vice-présidente de l’ISIE. Plus de 7 millions d’électeurs étaient appelés à élire les 217 membres d’une assemblée constituante qui devra rédiger une nouvelle constitution et désigner un exécutif, lequel gouvernera jusqu’aux prochaines élections générales. L’affluence était également notable dans les grandes villes de province où des milliers d’électeurs, impatients mais disciplinés, attendaient d’accomplir leur devoir électoral.

Quant aux estimations, les informations ont circulé sur internet et donnent le parti Ennahda favori. Le vent de liberté a profité à Ennahda, durement réprimé sous l’ancien régime, qui a rapidement reconstitué ses réseaux et cherché à rassurer. Son chef s’est réclamé d’un islam modéré proche du parti islamo-conservateur au pouvoir en Turquie. Il a par ailleurs prôné un gouvernement de large union. Réticents quant à la création d’un front anti-islamiste, les grands partis de gauche ont promis une vigilance de tous les instants pour défendre les libertés et le statut de la femme. Tandis que la presse tunisienne salue le triomphe de la démocratie, les réactions fusent des autres pays. Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a félicité lundi la Tunisie pour la façon pacifique et ordonnée dont s’est déroulé le scrutin. Cette élection historique constitue une étape majeure pour la transition démocratique tunisienne a -t-il déclaré dans un communiqué. La veille, le président américain Barack Obama et plusieurs dirigeants européens avaient salué la mobilisation des électeurs et le bon déroulement du vote.

Les Tunisiens vivent ainsi leur baptême du feu démocratique. L’acte de voter avait perdu tout son sens sous la présidence autoritaire de Habib Bourguiba, le père de l’indépendance (1956) qui s’en est vite dispensé. Il n’était qu’une formalité sous le règne de son successeur Zine El-Abidine Ben Ali, constamment réélu avec des scores défiant l’imagination (99,91% en 1994).

Les tunisiens ont voté massivement dimanche dernier
http://lavoixdupeuple.over-blog.org/)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé