› Eco et Business

Un embargo sur les produits du Cameroun imposé en RCA

L’embargo instauré il y a une semaine a provoqué l’augmentation du prix de l’ uf, du poulet et même du poisson, frais comme fumé en République Centrafricaine

Depuis une semaine, les autorités centrafricaines ont imposé un embargo sur l’importation des produits avicoles en provenance du Cameroun suite à un rapport de l’OMS qui pointe une épidémie de grippe aviaire dans les élevages de poules camerounais. En RCA, les conséquences de cet embargo se font déjà sentir.

«Auparavant, on vendait ça 75 francs, 90 francs. De nos jours, ça a augmenté jusqu’à 250-300 francs». L’embargo sur les produits agricoles a provoqué l’augmentation du prix de l’ uf. D’autant que l’ uf est pour certains Centrafricains l’unique repas quotidien. Pour d’autres, c’est le seul apport en protéines animales accessible à leur porte-monnaie.

«Depuis que cette mesure a été prise, le prix de la viande bovine a augmenté, le prix du poulet local également a augmenté. Et le prix même du poisson, frais comme fumé, a augmenté», explique Emmanuel Mbetid-Bessane, doyen de la faculté d’économie de Bangui.

Et le professeur soulève une autre question de fond : «Et ce problème doit amener à réfléchir sur les questions de relance de l’agriculture centrafricaine, sur les questions du positionnement de la production locale pour satisfaire les besoins de la population».

En Centrafrique, on importe beaucoup. En effet, près de 80% des denrées alimentaires proviennent de l’extérieur.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé