International › AFP

Un gendarme internet prévient d’une attaque de grande ampleur

L’organisme international qui attribue les adresses internet (ICANN) a averti vendredi que des attaques informatiques massives étaient en cours contre des noms de domaine internet, qui définissent les adresses des sites, dans le monde.

Ces attaques informatiques consistent à « effectuer des changements non autorisés » dans les adresses et « à remplacer les adresses des serveurs » autorisés « par des adresses de machines contrôlées par les attaquants », a dit l’organisme dans un communiqué.

Les pirates « s’attaquent à l’infrastructure internet elle-même », a indiqué à l’AFP un des responsables de l’ICANN.

« Il y a déjà eu des attaques ciblées mais jamais comme ça », a-t-il ajouté.

L’ICANN « estime que qu’il y a un risque en cours important sur des parties importantes de l’infrastructure des noms de domaine » (Domain name System, DNS) internet, en d’autres termes les adresses des sites internet, a aussi écrit l’organisme, qui appelle les responsables de noms de domaines à prendre les mesures adéquates.

Précisément, elle appelle à déployer un protocole de protection appelé « Domain Name System Security Extensions » (DNSSEC).

L’organisation, basée en Californie, gère le système des noms de domaines en ligne que le grand public connaît sous formes d’adresses de sites en .com ou .fr par exemple.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé