Santé › Actualité

Un groupe pharmaceutique tunisien va investir au Cameroun

La directrice générale de cette structure, Sara Masmoudi, a confié que l’usine de Douala constitue une rampe de lancement pour la conquête du marché pharmaceutique en Afrique centrale

Le groupe tunisien Teriak va investir dans l’industrie pharmaceutique au Cameroun après le rachat de la Compagnie industrielle pharmaceutique (Cinpharm) dont l’usine de fabrication de médicaments est installée à Douala.

La directrice générale de cette structure, Sara Masmoudi, a confié que l’usine de Douala constitue « une rampe de lancement pour la conquête du marché pharmaceutique en Afrique centrale ».

Dans cette perspective, des « moyens adéquats » seront mis en place pour donner à Cinpharm, une dimension sous-régionale, puis, continentale à long terme.

Le groupe Teriak qui mettra également un point d’honneur à la promotion de l’expertise locale, fait également du transfert de la technologie, l’une de ses priorités.

Après des débuts promoteurs, Cinpharm a été confronté à une conjoncture difficile, entre autres, la contrefaçon, obligeant ses promoteurs alors essentiellement constitués d’actionnaires privés camerounais, à une cessation d’activité en 2013.


Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé