Culture › Livres

Un inspecteur fait l’exégèse de la douane camerounaise

Gustave Ngueda Ndiefouo vient de commettre un ouvrage qui retrace les différentes mutations qui ont conduit à la réussite de cette administration

Services opérationnels de la douane
Intitulé La douane camerounaise à l’ère de la facilitation des échanges commerciaux, l’ouvrage édité par l’Harmattan-Cameroun a paru en août 2011. Dans l’ensemble, le document parle des mutations qui ont jalonné l’administration douanière camerounaise, pour la mettre en phase avec les exigences de la célérité qui caractérise aujourd’hui le commerce international. L’auteur se focalise surtout sur les services opérationnels, c’est-à-dire ceux qui sont au centre des opérations de dédouanement au quotidien. La douane camerounaise à l’ère de la facilitation des échanges commerciaux a trois parties inégales. La première partie, la plus longue, est intitulée La réforme institutionnelle de la douane et les autres acteurs de la douane. Ici, l’auteur défriche les origines de la réforme institutionnelle des services opérationnels. Gustave Ngueda constate que cette réforme s’est traduite par l’accroissement du nombre des bureaux principaux des douanes en charge du dédouanement des marchandises à Douala, et par une adoption très marquée en faveur de leur spécialisation. Celle-ci a également porté sur une réorganisation complète des services des bridages impliquées dans la prise en charge et le contrôle à la circulation des marchandises, poursuit-il. Avec pour grand titre La modernisation des outils techniques de gestion de la douane liés à la facilitation, la seconde partie ressasse les différents outils mis en place dans le champ de la modernisation. C’est le cas du changement du système informatique de l’application Pagode fonctionnelle depuis 1984 remplacée par Sydonia en janvier 2007, la mise en place du scanner à conteneurs, etc. La 3e et dernière partie, quant à elle, s’intitule Les instruments juridiques spécifiques d’appui à la facilitation. Ici, l’auteur dissèque les différents instruments qui sont orientés, pour la plupart, vers la promotion de la célérité et revêtent un caractère coercitif.

Description des documents importants
En plus de prodiguer des conseils avisés, La douane camerounaise à l’ère de la facilitation des échanges commerciaux, présente et fait la description des documents importants, ainsi que l’analyse exégétique des différentes mutations. Il s’agit donc d’un ouvrage complet qui s’adresse en priorité à tous ceux qui s’intéressent aux opérations du commerce extérieur (acconiers, commissionnaires agrées en douane, opérateurs économiques, consignataires, étudiants), et ensuite à tous ceux qui sont épris de culture. L’ouvrage de 290 pages a un avant-propos signé par Jean Kuete, vice-Premier ministre et ministre de l’Agriculture et du développement rural et une préface de Magloire Ondoa, agrégé de droit public. C’est le premier ouvrage que commet cet inspecteur principal des douanes en service à la Bridage des contrôles du secteur des douanes du Littoral I. Gustave Ngueda a 48 ans et est originaire du département de la Menoua, dans l’Ouest du pays. Il est titulaire d’une Maîtrise en droit public obtenue en 1987 à l’université de Yaoundé et diplômé de la promotion 1989 de l’Ecole nationale de la magistrature (Enam). Avant de déposer ses valises à la Bridage de contrôle, ce père de quatre enfants travaillait comme chargé d’études à la Division des statistiques et du suivi des recouvrements à la Direction générale des douanes à Yaoundé.

La première de couverture de l’ouvrage de Gustave Ngueda Ndiefouo
Journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé