Culture › Livres

Un livre sur la communication par internet présenté à Douala

Pour la deuxième séance dédicace de l’ouvrage au Cameroun, le Ccf Blaise Cendrars de Douala a accueilli l’auteur Ingrid Alice Ngounou

Nouvelle entrée dans la bibliothèque camerounaise
Les nouvelles technologies de l’information et de la communication n’ont de cesse de faire parler d’elles. Au Cameroun, Ingrid Alice Ngounou vient d’enrichir le tableau de chasse des NTIC à travers un ouvrage qui vient de paraître: «Internet et la presse en ligne au Cameroun: naissance, évolution et usage». Paru aux éditions Harmattan, le livre est préfacé par le Pr. Laurent Charles Boyomo Assala, Directeur de l’ESSTIC à l’Université de Yaoundé 2. C’est suivant une approche scientifique basée sur l’étude des sites on-line de quelques quotidiens en vu au Cameroun dont Cameroon-Tribune et Le Messager que la recherche a été menée. Au travers de l’étude de ces modèles, le livre révèle comment les acteurs de la scène médiatique du Cameroun ont embrassé la plate forme Internet pour s’adonner à la presse en ligne encore appelé cyberjournalisme, cyber presse, etc. Par ailleurs, l’ouvrage note une avancée de cette nouvelle profession au Cameroun malgré les obstacles inévitables liés aux manipulations des nouveaux instruments technologiques que l’on ne maîtrise pas ou dont les contours et les impacts ne sont pas clairement appréhendées. Enfin, comment les acteurs de la cyberpresse gèrent au quotidien leurs passages sur les autoroutes de la toile, puissant outil de communication qui s’annonce être une projection futuriste des médias au Cameroun.

Au delà de l’ouvrage
Les métiers des nouvelles technologies, la gestion de l’information et la communication se classent comme une véritable passionaria chez Ingrid Alice Ngounou. Je m’intéresse à tout ce qui est Internet sur le plan scientifique et sociologique. Pour moi c’est toute une vie qui est segmentée selon que je me retrouve devant les journalistes à parler d’Internet ou bien dans mon bureau à monter des projets, ça me permet aussi de m’épanouir car dans la pratique on est soumis à des difficultés quotidiennes alors que quant on écrit un livre on peut révéler ses fantasmes laisse-t-elle entendre. Au-delà de toute considération artistique, le développement durable se place en leitmotiv du siècle, véritable moteur de toutes les opérations entreprises par les acteurs du développement: La presse cybernétique n’échappe pas à cette règle. Ainsi, selon l’auteure pour que la presse en ligne rentre dans le sas du développement il faudrait quelle soit bien utilisée par son usager pour ne pas desservir celui-ci. Ceci passe par une formation ponctuelle des journalistes au cyber journalisme, au respect de la déontologie pour un devoir moral destiné à la préservation de l’intérêt public. A 27 ans, Ingrid Alice Ngounou vient fièrement s’inscrire dans le répertoire de la matière grise de l’intellect camerounais. Elle figure ainsi parmi les plus jeunes auteurs du paysage de la production écrite du pays. Major de la 32ème promotion de l’ESSTIC au Cameroun option journalisme, Elle est aussi dotée d’un Master en médias et multimédias de l’Institut française de presse. Le livre qu’elle vient de commettre fait montre d’une riche expérience dans la gestion de l’information notamment la gestion et l’administration des sites web dont noireaufeminin.com, et journalducameroun.com.

Ingrid Alice Ngounou, l’auteur du livre

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut