CultureCulture › Arts visuels

Une camerounaise invitée au festival de la fiction TV en France

Joséphine Ndagnou présentera « Paris à tout prix  » au public ce vendredi après midi!

Pour sa 11ème édition, le festival de la Fiction TV a débuté le mercredi 16 septembre dernier avec 29 programmes en compétition. Il innove cette année en intégrant des films africains, franco-canadiens et des séries uniquement destinées à l’Internet. Plusieurs téléfilms, mini-séries, séries pour première partie de soirée et des séries pour deuxième partie de soirée sont diffusées jusqu’à samedi.

Toutes les grandes chaînes, publiques et privées sont présentes (France Télévisions, M6, TF1 et Canal+). Quatre fictions destinées à internet (web fiction) vont concourir, ainsi que des films franco-canadiens. Près de 1.600 professionnels et 25.000 spectateurs sont attendus au festival, qui va se tenir à La Rochelle pour la troisième année consécutive. Le film Paris à tout prix de la camerounaise Joséphine Ndagnou fait partie des avec deux autres films sélections hors compétition de cette édition. Une femme pas comme les autres du Burkina Faso et Fada du Niger. Cette année c’est le cinéma de l’Afrique francophone qui est à l’honneur. Paris à tout prix sera projeté ce vendredi 18 septembre à 14 heures 30, selon le programme officiel du Festival.

Si les critiques reprochent à ce film une réussite relative au plan esthétique, Paris à tout prix a un atout qui fait son succès et sa réputation, et fait de lui un des films d’Afrique francophone les plus demandés dans les festivals. Son scénario, malgré sa longueur, a été si bien maîtrisé, qu’il a remporté l’adhésion du public. A sa sortie en 2007, le film a fait près de 48.000 entrées en deux mois, dont 26.000 en deux semaines dans les salles du Cameroun. Le problème de fond qu’il pose aura certainement justifié sa sélection pour ce festival. Le film de Ndagnou est né dans la douleur, avoue-t-elle à Olivier Barlet, président d’Afri-cultures, dans une interview qu’elle lui a accordé au récent festival de Cannes, où son film a été présenté. Il évoque la douleur de milliers de jeunes africains qui décèdent dans le désert et dans la mer, en cherchant à gagner le paradis européen.

17 prix seront distribués à l’issue du festival, dont celui du meilleur téléfilm, de la meilleure minisérie et de la meilleure série de première partie de soirée. Le comité de sélection du Festival, présidé par l’acteur Robin Renucci, est constitué de huit personnes dont des comédiens, des réalisateurs, le compositeur François Staal et la scénariste Nicole Jamet. Cette 11ème édition s’est ouverte sur le thème La fiction française est-elle menacée? Crise fatale ou fin de cycle?. Pour y répondre, deux tables rondes sont prévues. La clôture du festival est fixée au 20 septembre 2009.


journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut