Société › Société

Une campagne d’affichage des photos de Marafa à Paris et Bruxelles

Grâce à cette manifestation tenue dimanche devant les ambassades du Cameroun, l’Action solidaire pour Marafa, demande à Yaoundé de libérer immédiatement Marafa Hamidou Yaya

Les ambassades du Cameroun en France (Paris) et en Belgique (Bruxelles) ont été habillées avec des effigies de Marafa Hamidou Yaya le 28 août 2016. Cette campagne d’affichage menée par le mouvement «Action solidaire pour Marafa» (Asma), fait partie d’une série d’activités programmées par ce mouvement en faveur de l’ancien secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun arrêté pour détournement des fonds destinés à l’achat d’un avion présidentiel.

A paris, des Camerounais munis de pots de colle, pinceaux et des affiches ont inondé l’ambassade d’affiches sur lesquels l’on aperçoit les images de Marafa Hamidou Yaya et des messages hostiles au régime en place: «libérez Marafa », «non à une justice à double vitesse au Cameroun».

Dimanche, jour de marché à la Rue Poussin qui jouxte celle de la Rue d’Auteuil où se trouve l’ambassade du Cameroun à Paris, des équipes constituées de l’Action Solidaire Pour Marafa ont également distribué des tracts anti Biya aux passants. Ce, pendant qu’une autre équipe s’activait à habiller les grilles de l’ambassade du Cameroun à Bruxelles avec des images et des banderoles dédiées à la cause.

Sur le réseau social Facebook, la mobilisation est lancée depuis une semaine. «Chers frères et s urs, le temps n’est plus aux discours, il est temps de poser des actes forts! Arrêtons d’être timides» peut-on lire dans un groupe de discussion.

L’Asma annonce des actions similaires à Londres, Genève et Berlin dans les prochains jours.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé