Société › Société

Une dizaine d’écoles à nouveau ouvertes dans l’Extrême-Nord du Cameroun

Lesdites écoles, et 160 autres, avaient fermé les portes l’année dernière du fait de la crise sécuritaire dans cette partie du pays

Les ministères camerounais de l’Education de base et des Enseignements secondaires ont indiqué que pour la rentrée scolaire au Cameroun effective depuis ce lundi 05 septembre 2016, une dizaine d’écoles seront fonctionnelles sur les 181 établissements primaires et secondaires fermés depuis l’année dernière dans l’Extrême-Nord du pays à cause de l’insécurité née des attaques de Boko Haram.

Ainsi, alors que quelque sept millions de personnes du préscolaire au secondaire en passant par la maternelle et le primaire reprenaient lundi le chemin de l’école après trois mois de vacances, 90% des établissements de cette partie du pays resteront fermés, comme l’année dernière, du fait de la psychose que fait régner la secte islamiste Boko Haram.

En 2015-2016, en effet, et selon les statistiques officielles, 69% des écoles de l’Extrême-Nord camerounais ont été la cible des attaques terroristes.

Placée sous le thème «Intensification de la professionnalisation des enseignements pour une formation plus compatible avec la demande socio-économique», cette rentrée est accompagnée sur le terrain par la descente dans les établissements de Yaoundé, la capitale du pays, des ministres en charge du secteur, question de s’assurer de l’effectivité du début des cours.

La rentrée intervient toutefois dans un contexte de pénurie de certains ouvrages sur le marché, un phénomène que beaucoup ont attribué à l’arrivée dans les programmes de nouveaux manuels fabriqués à l’étranger, mais aussi par le phénomène de spéculation entretenu par certains commerçants véreux.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé