Opinions › Tribune

Une journée de réflexion sur le Cameroun a lieu ce 15 mai à Lyon en France

Elle est à l’initiative de Alternative Cameroun, plate forme de débats et de propositions

la rencontre porte sur le thème: Alternative et responsabilité au Cameroun. Diaspora et développement

Le Cameroun connaît des crises de gouvernance, culturelle, sociale, économique voire identitaire. Précarité, chômage, amoralisme, corruption, migrations massives et autres fléaux sont des succédanés de cette situation inhumaine et inacceptable qui écornent au passage les idéaux et les fondements des combattants pour l’indépendance. Que faire pour y remédier si quelque chose est encore possible? C’est la question à l’origine de cette initiative. Pour y répondre, ont été invités des experts tels que le philosophe enseignant Kisito Owona, Auteur de Kant et l’Afrique. La problématique de l’universel Développement du Cameroun, apport de la diaspora, l’universitaire et spécialiste des questions éducatives Philippe Jacques Mani Rapports de la diaspora avec le Cameroun. Enjeux et perspectives et du chef de Projet coopération décentralisée de la ville de Lyon Philippe Di Loreto Coopération Nord -Sud. Partage d’expérience des pratiques partenariales entre l’Etat et la commune. Il s’agira de présenter la plate forme de débats et de propositions officiellement au public et aux camerounaises et camerounais en particulier, l’altcam, alternative Cameroun.


Journalducameroun.com)/n

Richard Lekoa est un doctorant camerounais installé à Lyon depuis 2002 où en marge de ses activités académiques et universitaires, il exerce comme journaliste indépendant en collaboration avec de nombreux organes de presse. Il est président d’Alternative Cameroun et membre actif de plusieurs autres associations dans les buts sont aussi variés que le sport, l’éducation et la santé en direction du développement du Cameroun.

Alternative Cameroun est un club indépendant de débats, d’analyses et de propositions sur le Cameroun. Selon Richard Lekoa, le président, L’objectif de ce club, c’est donc d’être un vrai Creuset politique. Une boîte à idées, pour éclairer l’action politique, pour réfléchir ensemble aux débats sur notre régime, et imaginer à quoi pourrait ressembler le Cameroun dans 10 ou 20 ans. Pour se faire ALTCAM se veut une plate forme capable de ramener la politique à la noblesse de la bataille des idées, des projets de société et de gouvernance dans un ordre juste.


Journalducameroun.com)/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut