International › APA

Une mission d’inspection de la CAF attendue au Cameroun en dĂ©but 2018

La première mission d’inspection de la ConfĂ©dĂ©ration africaine de football (CAF) est attendue au Cameroun au premier trimestre 2018 dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019, a indiquĂ© vendredi le comitĂ© de normalisation de la FĂ©dĂ©ration camerounaise de football (FECAFOOT).« La CAF nous a informĂ©s de ce que la première visite d’inspection devrait avoir lieu au premier trimestre 2018 », a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident du comitĂ© de normalisation DieudonnĂ© Happi.

Ce sera la première fois que l’organisation faĂ®tière continentale de football procède Ă  une telle visite, puisque celle de septembre 2017 avec des dirigeants de la fĂ©dĂ©ration internationale de football association (FIFA) avait pour but de nommer et d’installer le comitĂ© de normalisation Ă  la tĂŞte de la FECAFOOT après l’Ă©viction de son exĂ©cutif en 2016 pour « Ă©lection non conforme aux statuts ».

A en croire des sources proches du dossier, c’est au cours de cette visite des installations sportives que l’on aura une idĂ©e sur les prĂ©paratifs après la dĂ©cision prise en aoĂ»t 2017 par le ComitĂ© exĂ©cutif de la CAF de faire passer le nombre d’Ă©quipes de 16 Ă  24 dès la prochaine Ă©dition de la CAN.

Une situation qui a suscitĂ© une forte polĂ©mique d’autant que lors de l’attribution de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun en 2014, c’Ă©tait sur la base du cahier de charges de seize Ă©quipes.


Certains observateurs et analystes n’avaient pas manquĂ© d’accuser les nouveaux dirigeants de la CAF, en l’occurrence, le prĂ©sident Ahmad Ahmad, de vouloir retirer l’organisation de la CAN au Cameroun.

Pour rĂ©pondre aux exigences de la CAF, le Cameroun qui dispose de cinq stades dans les villes de Bafoussam, Douala, Garoua, LimbĂ© et YaoundĂ© qui nĂ©cessitent une rĂ©habilitation, a pris l’engagement de construire deux nouveaux stades omnisports de 60 000 et 50 000 places respectivement Ă  YaoundĂ© et Ă  Douala.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut