Société › Société

Une nouvelle cuvée d’enseignants sur le marché camerounais

1366 élèves de la 54e promotion de l’Ecole normale supérieure de Yaoundé ont reçu leurs parchemins de fin de formation mardi à Yaoundé

Le ministre de l’Enseignement Supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo a remis mardi, 29 décembre 2015, des parchemins de fin de formation aux 1366 nouveaux enseignants sortis de l’Ecole normal supérieur de Yaoundé (Ens).

Il s’agit de 1313 candidats réguliers admis à la fonction publique et de 63 admis en enseignement privé dans les sections lettres, sciences-humaines, sciences, informatiques, etc. ils sont désormais titulaires du diplôme de l’enseignement secondaire (Dipes) I et II, du diplôme d’orientation scolaire (Dipco), et du diplôme de l’enseignement normal (Dipen).

S’adressant aux lauréats, Jacques Fame Ndongo les a invités à s’arrimer à l’ère de la modernisation de l’enseignement. « Je voudrais évoquer la numérisation, la mise en ligne systématique de tous les cours, mémoires et thèses pour un affichage positif de votre école », a-t-il déclaré.

Durant la cérémonie qui s’est déroulée au palais polyvalent des sports de Yaoundé, des recommandations ont été faites aux nouveaux enseignants pour leur permettre de bien mener leurs carrières.

« La science est un renouvellement permanent, si on ne se renouvelle pas par la lecture, la recherche, on se sclérose, on devient moins compétent que les élèves », a souligné le Minesup.

Au terme de ladite cérémonie, les nouveaux pédagogues ont été conviés à consulter leurs lieux d’affectation sur le site du ministère des Enseignements secondaires (Minesec). Comme ces 1366 lauréats, l’Ens a déjà formés plus de 80.000 enseignants depuis sa création en 1961.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé