International › APA

Une nouvelle initiative de paix dans la crise sécessionniste au Cameroun

Un Mouvement pour la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest («The North-West and South-West Peace Movment») du Cameroun vient de voir le jour, en vue d’explorer des solutions de sortie de la crise sécessionniste qui déchire cette partie du pays depuis octobre 2016, a appris APA jeudi de sources autorisées.Parmi les animateurs dudit regroupement, on retrouve Mbile Norbert Nangiya et Francis Enwe Abi, des députés du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) l’avocat Ngalle Henry Monono et l’enseignant Nick Ngwanyam.

Le Mouvement, qui se veut apolitique, ambitionne de rassembler tous les fils et filles des deux régions, désireux d’apporter leur contribution au retour à la normale dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, et s’engage à discuter avec toutes les parties prenantes à la crise anglophone, aussi bien au Cameroun que dans la diaspora afin de parvenir à la cessation des violences.

Cette initiative non-gouvernementale, note-t-on, intervient au moment où la Conférence générale anglophone (AAC), programmée depuis novembre dernier par un collègue de religieux, sous les auspices du cardinal Christian Tumi, ne cesse d’être reportée pour des raisons attribuées tantôt aux difficultés logistiques, et pour certains également aux obstacles posés par le pouvoir de Yaoundé.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé