Politique › Institutionnel

Une stratégie nationale de la décentralisation en chantier

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation affirme qu’elle est en cours d’élaboration, à un an du transfert effectif de compétences aux CTD

Le Cameroun verra-t-il effectivement la décentralisation mise en uvre en 2015 comme prévu dans l’agenda du gouvernement? A cette question, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd) René Sadi a donné deux réponses lors de la tenue, le jeudi 24 juillet 2014, de la première session ordinaire annuelle du Conseil national de la décentralisation. René Sadi a indiqué au Premier ministre, Philémon Yang, que le département ministériel qu’il dirige est en train d’élaborer une stratégie nationale de la décentralisation.

En attendant cette stratégie, le Minatd affirme avoir bouclé un rapport sur l’état de la décentralisation et le fonctionnement des services locaux sur les exercices 2011, 2012 et 2013, qui sera d’abord soumis «à la très haute attention du président de la République» avant d’être connu des autorités ministérielles, des magistrats municipaux sur les forces et les faiblesses du transfert des ressources et des compétences aux Collectivités territoriales décentralisées (CTD) au Cameroun.

D’autres points ont également été évoqués lors de cette première session annuelle du Conseil national de la décentralisation qui était présidée par le Premier ministre. Le ministre des Finances a indiqué qu’au cours des exercices 2011, 2012, 2013, il a été transféré aux communes et communautés urbaines 137,4 milliards de FCFA au titre de la fiscalité locale. La provision 2014 est chiffrée à 140,5 milliards de F CFA. La Dotation générale de la décentralisation (DGD) a également connu une augmentation entre 2013 et 2014. Elle est passée de 7,5 milliards de F CFA à 10 milliards de F CFA. L

Le chef du gouvernement a demandé au ministre des Finances de diligenter le paiement aux bénéficiaires des quoteparts de la DGD des exercices 2013 et 2014 pour faciliter le paiement du traitement du personnel et des élus des communes et CTD du pays. La même directive a été adressée au directeur général du Feicom quant au paiement «effectif» aux communes de la Dotation générale d’investissement pour l’exercice 2013.

Le ministre de l’Administration territoriale, René Sadi
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé