› International

Union africaine : Hollande propose un sommet sur la sécurité en Afrique, fin 2013 en France

La proposition a été faite au cours de la célébration du cinquantenaire de l’Ua à Adis Abeba

En marge de la commémoration des 50 ans de l’Union africaine (UA), jadis Organisation de l’Union africaine (OUA), François Hollande a proposé à Addis-Abeba, la tenue en France, les 6 et 7 décembre prochains, d’un sommet « consacré à la sécurité » en Afrique.
« Je proposerai la réunion d’un sommet entre la France et l’Afrique, des chefs d’Etat et de gouvernement qui sera consacré à la paix et la sécurité. Avec l’idée que nous pourrions avec les Européens, former, entrainer, équiper, appuyer les armées africaines pour permettre aux africains d’être maîtres des décisions qui les concernent, notamment en matière de sécurité », a déclaré le président français dans son adresse à une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains venus également prendre part au 21è sommet de l’Union africaine prévu les 26 et 27 mai dans la capitale éthiopienne.

Pour le président français, la relation entre son pays et l’Afrique « doit être maintenant prolongée par l’appui que la France va donner aux armées africaines pour qu’elles se défendent elles-mêmes, y compris contre le fléau du terrorisme ». François Hollande qui a réitéré la volonté de la France à « rester aux côtés » des Africains a poursuivi: « C’est pour leur sécurité, c’est également pour notre propre sûreté en Europe ».La France, seul pays ex colonisateur président à la célébration des 50 ans de l’Union africaine, a aidé militairement le Mali à chasser des islamistes dans la partie nord du pays qu’ils occupaient.

La France dont les forces spéciales viennent d’aider l’armée nigérienne à venir à bout d’un groupe d’islamistes, a promis combattre aux cotés des Africains, le terrorisme qui menace les pays africains ainsi que les intérêts de la France. La question de la sécurité en Afrique est également une préoccupation pour les Etats-Unis d’Amérique. Egalement venu prendre part au 21è sommet de l’Union africaine, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry a reconnu que « le terrorisme est désormais une menace sérieuse pour l’Afrique ».La célébration du 50ème anniversaire de l’OUA-UA, a eu lieu dans le siège de l’Organisation à Addis-Abeba. Cette commémoration sera suivie par la tenue dimanche et lundi, du 21è sommet de l’Union africaine dont le thème est : « Panafricanisme et Renaissance africaine ».Conscient de la gravité de cette menace, le 21e sommet de l’Union africaine va se pencher en priorité sur les crises à l’est de la République démocratique du Congo, au Mali et la situation à Madagascar.

Le président français et son homologue Congolais

rfi.fr)/n

À LA UNE
Retour en haut