Sport › Football

Union de Douala (3) – Renaissance de Ngoumou (2): Réactions après match

Le match s’est disputé dimanche, 1er novembre 2009 au stade de la Réunification de Douala

Ce n’était pas facile
Ce n’était pas un match facile, car il n’y a aucun match facile. Cette victoire contre Renaissance, je remercie vraiment Dieu pour avoir gagné ce match. Par rapport à Renaissance de Ngoumou, c’est une équipe de première division et on ne peut pas dire que c’est une petite équipe et c’est seulement le bon travail qui a fait que nous gagnons. Pour la suite de la compétition, on va travailler par ce qu’il y a encore des matchs devant nous plus difficiles que celui qu’on vient de joueur

Orock, premier buteur de l’Union de Douala
Journalducameroun.com)/n

L’équipe a été fébrile au début de la rencontre
On est déçu à partir du moment où on a perdu et quelque soit la manière par laquelle on s’est rapproché de notre adversaire. Quand il y a défaite, il y a déception, et pourtant, Union ne donnait pas l’impression qu’elle pouvait véritablement nous gagner. J’avoue que l’équipe a été fébrile au début de la rencontre. On a pris trois buts de la même manière en première période, j’avoue que c’est regrettable. Est-ce que cette fragilité des joueurs est due à la peur ? Je ne pense pas, car les joueurs étaient décidés à gagner leur match. Il y a eu des erreurs de classement, je crois qu’il va falloir se refaire une santé au niveau des buts aussi, c’est beaucoup plus ce qui nous reste à faire. C’est vrai que c’est un début de championnat difficile pour nous, nous espérons gagner notre prochain match.

Ndongo Thierry, entraîneur de Renaissance de Ngoumou
Journalducameroun.com)/n

Nous entrevoyons la suite de la compétition avec beaucoup de sérénité
Pour moi, on a très mal commencé la rencontre, ce qui a totalement basculé le cours du match. Trois buts qu’on prend en première mi-temps en l’espace de 30 minutes, cela n’a pas été facile pour mes coéquipiers, surtout au niveau du moral et je pense que, nous avons été très forts pour pouvoir maintenir la deuxième mi-temps et remonter un seul but. Ce qui n’a pas marché, c’est juste au niveau du dispositif tactique qu’on a pu régler en seconde mi-temps. Je pense qu’avec le travail, ça devrait aller. Par rapport à cette deuxième défaite pour nous, je pense que c’est mieux de faire un mauvais début de championnat et de bien le terminer, que de bien le commencer et de mal le terminer. Je crois que c’est la somme de ces défaites qui feront en sorte qu’on puisse rectifier le tir. Nous entrevoyons la suite de la compétition avec beaucoup de sérénité.

Bilong François, joueur de Renaissance de Ngoumou
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut