Sport › Football

Union de Douala: Le président Faustin Domkeu jette l’éponge

Ceci survient au lendemain de l’assemblée générale avortée du 20 novembre à Douala

L’AG a été annulée par le sous-préfet de Douala 1er. Les supporters qui se sont tout de même rendus sur le lieu initialement prévu pour les travaux, ont été déçus. La patate est chaude, très chaude.

«Honneur vous faire connaître au regard du climat délétère qui règne entre le président du conseil supérieur des sages et le président général de l’union sportive de Douala, pouvant provoquer le trouble à l’ordre public. Assemblée générale dite association sportive prévue pour le dimanche, 20 novembre 2011 dans la salle des fêtes de l’Eglise Njoh Njoh, récépissé de déclaration N° 361/RD/C19/01/SP du 16 novembre 2011 à vous délivrer est nul et de nul effet. Par conséquent, vous demande de bien vouloir trouver un consensus devant aboutir à une organisation sereine de ladite assemblée générale». Voilà le contenu de la correspondance adressée vendredi, 18 novembre dernier par l’adjoint du sous-préfet de l’arrondissement de Douala 1er, au prince Nsoh Nkake Ngassa Happi Emmanuel, président du conseil supérieur des sages des « nasaras kamakaïs ». Une correspondance qui annule l’assemblée générale du club convoquée dimanche dernier. A l’origine de cette annulation, la riposte du président actuel du club, Faustin Domkeu, qui s’est insurgé contre la méthode utilisée par le prince Ngassa Happi pour convoquer les travaux. « Comment peut-on dire que le président du conseil supérieur des sages et le président de l’union de Douala convoquent l’assemblée générale de l’équipe, et seul le président du conseil supérieur des sages signe la note ? », manque de s’étrangler Faustin Domkeu. «Jusqu’à présent, je reste la seule personne habilitée à convoquer une assemblée générale de l’équipe. J’ai dis que la date du 20 novembre ne me convenait pas, car il était impossible pour moi d’être dans la ville de Douala ce jour là, à cause des obligations que j’avais hors de la ville. En plus, je reçois une invitation à l’assemblée générale comme un vulgaire personnage. Mon invitation porte le N°204 et c’est adressé à Faustin Domkeu, même pas au président de l’Union de Douala», poursuit-il. Face à cette situation, Faustin Domkeu décide donc de saisir les autorités administratives pour leur dire : « si cette A G se tient, on peut être divisé. Je suis né à New-Bell, et les parents, grands-parents et fils de là, ne peuvent pas accepter qu’on manque ainsi de respect à leur petit fils ».

AG annulée
Au vu de cette tempête annoncée, les autorités administratives ont alors décidé d’annuler les travaux de ce dimanche. Mais dans la foulée, l’on apprend que certains membres du club se sont rendus chez le gouverneur du littoral, dans l’espoir de faire lever la décision de l’adjoint du sous-préfet de Douala 1er. Ce dimanche, 20 novembre 2011, les supporters qui se sont rendus à la salle des fêtes de l’Eglise Njoh Njoh afin de prendre part à l’AG, ont été désillusionnés. Même si Faustin Domkeu estime « qu’il y’avait un agenda de vouloir sortir le président par la petite porte en convoquant de force cette AG», il se dit prêt à trouver un consensus avec les autres membres du club. « Je tends la main à tous les membres de l’union, y compris Franck Happi, mon petit frère et ami, et aussi Robert Tamzé, pour que nous puissions trouver une solution à cette crise qui dure depuis 4 mois », affirme le président de l’union de Douala. Quant à Ngassa Happi, « je suis un fils bantou, et je ne peux pas faire de reproche à un parent », précise-t-il. Selon une source proche du conseil supérieur des sages, le président du club n’aurait pas souhaité la tenue des travaux le 20 novembre, et préférait la date du 04 décembre, « alors qu’il sait très bien que le championnat serait entrain de se jouer à cette date », précise notre source.

A quand l’AG ?
A l’approche du démarrage du championnat, prévu pour le week-end du 03 et 04 décembre prochain, il devient de plus en plus urgent pour la famille de l’union, qu’elle le veuille ou non, de trouver désormais un consensus sur la date de l’organisation de l’assemblée générale du club. Si les travaux ne sont pas tenus à temps, « je suis vice-président de la ligue de football professionnel et je pourrais toujours écrire un mémo à la ligue pour lui demander : permettez-nous de compléter une pièce du dossier, qui est le procès verbal de l’AG de l’union de Douala, même si cela arrive en retard », conclut le président Domkeu que nous avons rencontré ce dimanche. Mais ce lundi matin, il vient tout simplement de convoquer une assemblée générale extraordinaire le 04 décembre prochain, avec comme seul point à l’ordre du jour, son remplacement. Après 4 mois de crise, Faustin Domkeu vient de décider de quitter le navire.

Faustin Domkeu jette l’éponge
Journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé