Société › Faits divers

Université de Buea : La grève des enseignants continue

Le mot d’ordre de grève initié par la branche du Syndicat national des enseignants du supérieur de l’Université de Buea suit son cours

Le Syndicat national des enseignants du supérieur (Synes) branche de l’université de Buaa dans le Sud Ouest du Cameroun poursuit sa grève lancée depuis le début de la semaine. Cette grève intervient alors que sont annoncés les examens de fin de second semestre de l’année académique programmés du 25 juin au juillet. A l’entame de la grève le lundi 10 juin dernier, Maurice Tchuente, Président du Conseil d’Administration de cette université avait alors engagé des négociations avec ce syndicat, représenté par son vice-président Samson Abagma. Pour ce dernier, trois conditions avaient été posées pour la reprise des cours à savoir la libération des 41 étudiants interpellés, la suspension sans condition de l’audition des enseignants et la demande d’excuse par le recteur.

Jusqu’au 12 juin dernier, le mot d’ordre de grève avait été maintenu. Dans un propos relayé à travers les réseaux sociaux, la section du Synes de l’Université de Buea indique que nous avons décidé de poursuivre notre grève. Selon les enseignants, la décision de poursuivre la grève est soutenue par le fait que nous ne pouvons pas ignorer l’ambiance qui règne et ignorer que des étudiants et certains de nos collègues enseignants sont détenus ou entendus en ce moment. En cette même journée du mercredi 12 juin, au tribunal de première instance de Buea, une audition des étudiants interpellés s’est tenue. Ils sont accusés de destruction alors que les enseignants avaient aussi été entendus pas la police de Buea. Des sources révèlent qu’ils sont sous le coup des présomptions liées à leur implication dans la grève que l’Université de Buea a connue le 6 février dernier. Le retour à la paix au campus de Buea selon les enseignants grévistes passe par l’annulation de la procédure contre les enseignants, l’abandon des poursuites contre les étudiants, la création d’une structure au sein de l’Université pour résoudre ce problème ainsi que le pardon mutuel entre l’administration, les enseignants et les étudiants.

L’entrée du campus de l’université de Buea
cwn.shreejitechs.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut