Personnalités › Success Story

Université de Dschang: Maurice Tsalefac, nouveau Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines

Le climatologue à la renommée établie a été nommé dans ses nouvelles fonctions, le 10 décembre 2014, par un décret présidentiel

Le professeur titulaire de classe exceptionnelle Maurice Tsalefac est depuis le 10 décembre 2014, le doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de l’université de Dschang. Il a été nommé dans ces fonctions par un décret du président de la République. L’acte de nomination l’a surpris au stade de La Catapulte du campus A, alors qu’il était aux côtés de son prédécesseur, pour soutenir les équipes de football de la faculté, engagées dans la coupe du Recteur. Il occupait à ce moment là, et ce depuis 2010, le poste de vice-doyen chargé de la Programmation et du Suivi des activités académiques, au sein de la même faculté.
Le professeur Maurice Tsalefac est né le 03 mars 1957 à Bafou, arrondissement de Nkong-ni, département de la Menoua. Après l’école primaire et les débuts au Collège Saint Laurent dans cette localité, il migre sur Douala pour s’inscrire au Lycée Joss. Là, il décroche le Baccalauréat A4 en 1975, avec la mention Assez-bien. Dans son parcours de lycéen, il a pour camarade de classe, un certain Achille Mbembe, un des penseurs camerounais les plus respectés de l’heure à travers le monde. Les deux vont d’ailleurs s’inscrire à l’ex-université de Yaoundé, l’unique que compte le Cameroun à cette époque. Mbembe opte pour l’histoire. Lui, c’est la géographie. En 1978, il passe la Licence en géographie physique, avec la mention Bien. L’année d’après, l décroche le diplôme de Maîtrise dans le même domaine, avec une option en climatologie. Il occupe alors, avec sa mention Assez-bien, le deuxième rang sur 169 étudiants. Il se découvre à ce moment là une passion pour la climatologie.

Thèses
En 1983, sous la direction du Professeur Serges Morin de l’université de Bordeaux III, Maurice Tsalefac soutient à l’université de Yaoundé, une thèse de 3ème cycle de géographie, option climatologie, sous le thème: «Ambiance climatique des Hautes Terres de l’Ouest du Cameroun». Le jury, présidé par le Professeur Pierre Michel de l’université de Strasbourg, lui décerne la mention Très bien. Recruté comme Assistant dès 1984, il se met à préparer une thèse de doctorat d’Etat en climatologie, sous la direction du Pr Jean Louis Dongmo. Elle est intitulée: «Variabilité climatique, crise économique et dynamique des milieux agraires sur les hautes Terres de l’Ouest du Cameroun». La soutenance qui a lieu en 1999 se solde par la mention Très honorable, avec les félicitations à l’unanimité du jury. Ce qui lui permet d’accéder au grade de Maitre de Conférences en 2000. En 2005, il est professeur titulaire. Depuis 2007, il est professeur titulaire de classe exceptionnelle.

Dans son métier d’enseignant, Maurice Tsalefac a fait de la climatologie, de l’environnement et de la dynamique des espaces, ses spécialités. À cela, s’ajoutent des savoir-faire en cartographie assistée par ordinateur et système d’information géographique. C’est à l’université qu’il a fait sa carrière de 1984 à 2010. Sa carte de visite lui a permis d’être invité, entre 1995 et 2013, aux universités des Montagnes de Bangangté, Omar Bongo de Libreville, Kinshasa, Marien Ngouabi de Brazaville, Orléans en France, Toulouse le Mirail, Dijon, Frankfurt. Cette science là, il l’a transmise à de nombreux disciples. Sous sa direction, 15 thèses de doctorat, 13 mémoires de DEA, 09 thèses de Master et 31 mémoires de Maîtrise ont été soutenus. Dans le sillage de la recherche, il revendique une demi-dizaine d’ouvrages et une cinquantaine d’articles scientifiques.

embrassades chaleureuses entre les doyens entrant (d) et sortant (g) au lendemain du décret
West-Cameroon Regional News Agency)/n

Consultations internationales
C’est surtout dans le domaine de la consultation en tant que expert en climatologie que Maurice Tsalefac s’est fait un nom. Il a assisté plusieurs ministères, organisations sous-régionales, régionales et mondiales dans ces domaines. La consécration, dit-il, c’est la participation aux négociations sur le développement durable, à la conférence Rio + 20, en 2012 à Rio de Janeiro, au Brésil. En tant que l’expert de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale, il lui est revenu, la lourde tâche, d’expliquer les enjeux aux chefs d’Etats de la zone qui avaient effectué le déplacement. Depuis lors, ceux-ci ne cessent de le solliciter en temps de besoin. Avec toute cette expérience, il compte inciter les enseignants de la FLSH à élaborer des projets de recherche qui peuvent être financés par des bailleurs de fonds.

Maurice Tsalefac remplace au poste de Doyen de la FLSH, le Professeur Charles Robert Dimi, Il se dit très content de son remplaçant. Officiellement admis à faire valoir ses droits à la retraite. Arrivé à l’université de Dschang en 1993, ce dernier occupait le poste de Doyen depuis 2005. Il va désormais servir à l’Agence universitaire de la Francophonie, en tant qu’expert de l’Association des facultés de lettres et sciences humaines des pays membres. Mais il dit vouloir demander une prolongation, conformément au texte signé par le ministre de l’Enseignement supérieur, qui donne la possibilité aux enseignants de rang magistral de poursuivre leurs activités jusqu’à 69 ans. Car, dit-il, il tient à conduire ses étudiants de thèse en philosophie à bon port.

Le Pr Tsalefac encore dans son bureau de vice-doren le 12 décembre 2014
West-Cameroon Regional News Agency)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé