Culture › Musique

Urban Show 4: Le hip hop se met au live

Le CCF entend ainsi inculquer l’esprit du « live » aux artistes hip hop du Cameroun

Depuis la première édition, l’événement hip hop du Centre culturel français de Douala attire le public à chaque fois. La raison, à en croire les habitués «son casting, qui tient compte de différentes sensibilités». Et c’est justement là le défi des promoteurs, «faire en sorte que chacun, amateur de musique urbaine, se retrouve quand il fait le déplacement» explique Abraham Nana, animateur culturel au CCF de Douala. Pour son quatrième épisode, la tradition sera encore respectée, avec même une grosse innovation. «Tous les artistes se produiront en live». Le but étant d’habituer les artistes qui font dans ce style musical au contact direct avec le public, «car un artiste exprime mieux son talent et se vend mieux en live». Ce samedi 1er octobre, cinq tendances seront représentées, avec des artistes plus ou moins connus de notre scène.

L’un des plus en vogue, Alberto les clés son of God pour le Slam. Ce sera la belle occasion pour ce jeune artiste réputé pour ses textes assez murs et ses rimes tranchantes. Son premier album «Croisons les doigts» sorti en 2007 lui avait permis non seulement de se faire connaître, mais surtout d’imposer sa marque et son style. Il présentera au public son nouvel album baptisé « Au-delà du rap ». Le rap que défendra l’un des artistes les plus représentatifs de la scène urbaine camerounaise, VBH. Abréviation de «Vise Bien Haut». Lui, est surtout connu pour avoir représenté le Cameroun à divers concours et festivals panafricains. Ses nombreuses sorties font de lui l’un des rappeurs les plus respectés au Cameroun. Aussi, Mike Peter. Lui n’est pas très connu, mais n’est pas non plus tout nouveau. Il défendra la tendance RnB, dans laquelle il s’est bien introduit, notamment avec la sortie fin 2010, de son tout premier album solo. Shareem, lui sera là pour apporter une coloration reggae/dancehall.

Au milieu de tous ces loups, il fallait bien une dame pour apporter une touche de douceur. Et l’élue a été Cylla Song’s. « La fille de la forêt » présentera son afro soul, un style purement africain et la nouvelle tendance, «crée spécialement pour la circonstance, pour ne pas léser les jeunes» explique-t-elle. Actuellement en pleine préparation de son premier album, Cylla espère sortir très prochainement un single de deux titres pour annoncer l’opus. La jeune dame n’est pour autant pas une inconnue, elle qui s’est plusieurs fois faite remarqué dans des festivals, concours, apéro et première partie d’artistes comme Charlotte Dipanda, Kareyce Fotso ou Prince Eyango, son actuel mentor. Tous ces artistes seront accompagnés par l’orchestre de l’Equipe du Sud, conduit par Calvin Yug, avec en intermède un défilé de street wear de la marque Suprème Foboer et du street dance avec le groupe Bougy Dance. Rendez vous à ne pas manquer.


kamerhiphop.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé