Personnalités › Diaspora

USA : une Camerounaise écope de 75 ans de prison pour malversation financière

Marie Neba est condamnée à 75 ans de prison ©Droits réservés

Marie Neba, propriétaire d’une agence de soins infirmiers à domicile, a été condamnée, vendredi, pour avoir organisé une fraude à l’assurance Medicare de plus de sept milliards de francs CFA.

La juge amĂ©ricaine Melinda Harmon du district sud du Texas vient d’infliger une peine de 75 ans de prison Ă  une infirmière camerounaise opĂ©rant dans cet Etat. La concernĂ©e, Marie Neba, a Ă©tĂ© condamnĂ©e vendredi, 11 aoĂ»t, pour une affaire de fraude en matière de soins de santĂ© perpĂ©trĂ©e en novembre 2016. Elle a mis sur pied un système d’escroquerie massive en soumettant Ă  Medicare – un système d’assurance-santĂ© gĂ©rĂ© par le gouvernement fĂ©dĂ©ral des États-Unis – des fausses demandes de service de santĂ© Ă  domicile.

Marie Neba dirigeait Fiango, une agence de soins à domicile qu’elle a fondé avec son époux, Ebong Tilong. Elle  falsifiait les dossiers médicaux pour montrer que des patients nécessitaient et recevaient des soins à domicile fournis par sa structure. Objectif : percevoir les remboursements de Medicare. L’inculpée a ainsi perçu une somme de 13 millions de dollars, soit 7,298 milliards de francs CFA.

La condamnation de Marie Neba survient plus de huit mois après le début de son procès. Trois de ses complices, notamment son époux et deux recruteurs de patients pour le compte de Medicare, attendent la décision du Tribunal fédéral du Texas sur leurs peines.

 

Ă€ LA UNE
Retour en haut