International › APA

Vaccins anti-Covid-19 : l’Afrique toujours à la traîne

Huit pays africains sur dix risquent de ne pas atteindre l’objectif fixé pour la vaccination contre la Covid-19, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).L’Afrique est sur le point de manquer l’objectif à caractère urgent fixé au niveau mondial en termes de vaccination. Celui-ci consiste à vacciner 10 % des groupes les plus vulnérables contre la pandémie dans chaque pays avant la fin du mois de septembre.

Mais de nouvelles données recueillies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent que seuls 39 millions de personnes, soit à peine 3% de la population totale du continent, ont été entièrement vaccinées.

Et si le rythme actuel d’expédition de vaccins et de vaccination se maintient, prévient l’Oms, 42 des 54 pays d’Afrique, soit près de 80 % du total, risquent donc de ne pas atteindre l’objectif fixé pour la vaccination contre la maladie.

Neuf pays africains parmi les plus affectés comme l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie ont déjà atteint l’objectif mondial de vaccination fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la Santé, l’organe décisionnel suprême de l’OMS.

Trois autres pays africains sont en bonne voie pour atteindre l’objectif, estime l’organisme onusien, ajoutant que deux autres pourraient y parvenir s’ils augmentent le rythme d’inoculation du liquide précieux.

« L’accaparement des vaccins a retardé l’Afrique et nous avons besoin de toute urgence d’un nombre accru de vaccins », a déclaré la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti lors d’une conférence de presse virtuelle.

« Cependant, poursuit-elle, à mesure que de nouvelles doses arrivent, les pays africains doivent accentuer leurs efforts et veiller à la mise en œuvre de plans explicites qui permettent de vacciner sans tarder les millions de personnes qui restent confrontées à la grave menace de la Covid-19 ».

Près de 21 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 sont arrivées en Afrique au cours du mois d’août par le canal du Mécanisme Covax, soit autant que le nombre de doses réceptionnées par le continent sur l’ensemble des quatre mois précédents.

En tenant compte des vaccins qui devraient être livrés par le Covax et l’Union africaine d’ici à la fin du mois de septembre, l’Afrique pourrait recevoir suffisamment de doses pour atteindre la cible de 10 %.

Au total, plus de 143 millions de doses ont été reçues en Afrique, où 39 millions de personnes, soit à peine 3 % de la population, sont entièrement vaccinées. En comparaison, 52 % de la population est entièrement vaccinée aux États-Unis d’Amérique et 57 % de la population est entièrement vaccinée dans l’Union européenne.

« L’iniquité est extrêmement troublante. Seulement 2 % des plus de cinq milliards de doses administrées dans le monde l’ont été en Afrique. Cependant, les récentes augmentations d’expéditions de vaccins et les engagements de plus en plus nombreux sont bien la preuve qu’une distribution plus équitable et plus juste des vaccins à l’échelle mondiale est possible », a souligné Dr Moeti.

Les pays doivent continuer à combler les lacunes opérationnelles et dans le même temps, améliorer, adapter et affiner en permanence leurs campagnes de vaccination contre la Covid-19, exhorte l’Organisation mondiale de la Santé.

Car, sur les 30 pays qui ont communiqué à l’OMS des données relatives à leur capacité opérationnelle, souligne-t-elle, quinze n’ont pas procédé à des examens de l’action en cours, qui sont pourtant essentiels pour évaluer et optimiser les progrès. Un pays sur trois n’a pas actualisé son plan national de déploiement des vaccins, qui définit les orientations afférentes aux activités de vaccination contre la Covid-19 dans chaque pays.

Le nombre de cas de Covid-19 est en légère baisse en Afrique, mais reste obstinément élevé. Le nombre de nouvelles infections en Afrique centrale, en Afrique de l’Est et en Afrique de l’Ouest a augmenté pour passer à près de 215.000 au cours de la semaine qui s’est achevée le 29 août.

Vingt-cinq pays, soit plus de 45 % des pays africains, signalent un nombre de cas élevé ou en augmentation rapide. Plus de 5.500 décès ont été notifiés au cours de la semaine qui a pris fin le 29 août.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé