› Culture

Valérie Ayena nommée membre du jury du grand prix francophile des médias 2022

Grand prix francophile des médias
Valérie Ayena

La Miss Cameroun 2013 aux côtés d’Armand Amoko, homme de médias, va participer au choix de journalistes et des médias excellant dans la valorisation des arts et de la culture.

Le Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun, R2JC, organise cette année la troisième édition du Grand prix francophile des médias, GPFM. Il s’agit d’une compétition qui célèbre les journalistes et les médias œuvrant dans la production de contenus à caractère culturel et des arts; ayant pour moyen d’expression le français et ses déclinaisons.
Pour l’acte 3 du GPFM, l’association présidée par Laurentine Assiga a jeté son dévolu sur deux figures emblématiques du monde des médias. Il s’agit d’Armand Amoko et Valérie Ayena.

Marcel Amoko

Le premier va officier comme président du jury pour ce qui est de la sélection des journalistes. Et la top model, Valérie Ayena va s’occuper de la sélection des médias.
Un milieu avec lequel elle a flirté il n’y a pas longtemps. Et c’était du côté de la radio Sweet FM à Douala. Avec l’animateur Brice Albin, ils présentaient l’émission matinale, BHB (Beignet Haricot Beignet).
Diplômée en Communication, Valérie Ayena après cette aventure à Sweet FM, a signé un contrat de branding avec la chaîne Youtube, Naja TV puis, elle va lancer son entreprise spécialisée en événementiel, Dove Holding. Une structure qui étend ses ailes pas seulement au Cameroun, mais également au Tchad et en Côte d’Ivoire.
Celle qui arbore aussi la casquette d’actrice de cinéma, va avec Marcel Amoko, promoteur de Kalack FM, désigner les meilleurs articles culturels lors du GPFM 2022. Un évènement qui cette année, rend hommage à feu Ibrahim Mbombo Njoya, ex Sultan du peuple Bamoun ayant pour thème rédaction patrimoniale.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé