International › APA

Vers le recrutement d’un entraĂ®neur local pour les «Lions indomptables»

Un entraĂ®neur local pourrait bientĂ´t ĂŞtre dĂ©signĂ© sur le banc de la sĂ©lection nationale, a appris APA samedi auprès des services compĂ©tents du ComitĂ© de normalisation de la FĂ©dĂ©ration camerounaise de football (FECAFOOT).Le pays est en effet Ă  la recherche d’un technicien, depuis que l’instance provisoire a annoncĂ©, pour insuffisance de rĂ©sultats, le non renouvellement du contrat du Belge Hugo Bross, qui expire en fin fĂ©vrier prochain.

En pleins prĂ©paratifs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), que le Cameroun accueille en 2019, le ComitĂ© semble avoir pris des mesures en vue de pallier cette carence.

«En ce moment, nous sommes en train de discuter avec les entraĂ®neurs camerounais, parce qu’il ne faut rien exclure. Mais rien n’est arrĂŞtĂ©, rien n’est dĂ©cidĂ©. Nous allons rencontrer des entraineurs camerounais la semaine prochaine. Parce que ce sont des Camerounais, des patriotes qui ont indiscutablement intĂ©rĂŞt Ă  ce que tout se passe pour le mieux. Si au terme de nos Ă©changes et après analyse, il s’avère que c’est un entraĂ®neur camerounais qui pourrait constituer la meilleure chance pour nous pour aboutir Ă  l’objectif recherchĂ©, on n’hĂ©sitera pas», avait dĂ©clarĂ©, jeudi dernier, le prĂ©sident dudit ComitĂ©, DieudonnĂ© Happi.


Et d’ajouter : «(…) bien Ă©videmment, si un entraĂ®neur Ă©tranger, dans des bonnes conditions, se prĂ©sentait comme la meilleure chance pour nous de remporter la CAN, vous pouvez Ă©galement deviner la suite.»

Le Cameroun a déjà eu à nommer des entraîneurs locaux sur le banc des «Lions indomptables» : Raymond Fobete (1970), Léonard Nseke (1994), Jean Manga Onguéné (1997/1998-1993-1994), Jules Nyongha (2006-2007/1994-1996), Thomas Nkono (2009) et Jean Paul Akono (2001/2012-2013).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut