Sport › Football

Vers une négociation pour le maintien du siège de la Ligue de football du Centre

La Fecafoot a constitué lundi, une délégation chargée de mener lesdites négociations auprès du délégué de la Communauté urbaine de Yaoundé

Le Comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) réuni lundi, 05 septembre 2016, a planché sur le sujet de la destruction de l’immeuble-siège de la Ligue régionale de football du Centre. A l’issue des échanges, Ledit Comité a constitué une délégation chargée de : «rencontrer le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé (Gilbert Tsimi Evouna, Ndlr) en vue de la résolution à l’amiable de l’affaire», indique le communiqué final de la réunion.

Cette délégation est constituée de cinq membres, notamment Tombi A Roko Sidiki, le général Pierre Semengue, Mveng Ela Francis, Manga Onguene Jean et le président de la ligue régionale de football du Centre.

C’est le 07 mars dernier que la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) avait porter une croix sur le siège de la Ligue régionale de football du Centre. Cet acte matérialisait l’annonce faite deux jours plus tôt par le délégué Tsimi Evouna. La ligue avait choisi de s’en remettre à la Fecafoot pour un dénouement de la situation.

En plus de ce problème, le Comité exécutif de la Fecafoot a mis en place un Comité ad hoc de suivi-évaluation des travaux de construction des stades de Bamenda, Bangangté, Bafia et Sangmélima par l’entreprise Prime Potomac.

L’instance a également décidé de changer le nom du Tournoi Interpoules en «Mahou regional leagues play offs (Interpoules)» et d’attribuer l’organisation de l’édition 2016 à la Ligue de football de l’Ouest, tenant compte des retraits des candidatures du Nord et du Sud-Ouest.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut