› Société

Villes propres : le Pndp propose son expérience de mise en compétition des communes

L’organisme gouvernemental chargé d’accompagner les municipalités suggère, entre autres, de renforcer la fiscalité destinée à l’assainissement urbain.

En aout 2019, le ministère de l’Habitat et du développement urbain du Cameroun a lancé l’opération « villes propres ». Une opération qu’elle veut pérenne.

C’est à ce titre que le Programme national de développement participatif (Pndp) a été invité le 5 octobre 2019 à exposer sur la « Pérennisation de l’initiative villes propres dans les municipalités du Cameroun ».

Ceci au cours des manifestations en prélude à la journée internationale de l’habitat qui se célèbre le 07 octobre; et organisée au Cameroun par le ministère de l’Habitat et du Développement urbain en partenariat avec Onu-Habitat.

« Le Pndp a beaucoup d’expérience dans la mise en compétition des communes, a rappelé Georges Nkami, responsable environnement au sein du Pndp. « Nous avons par exemple les opérations Radios communautaires, Redd+ et le Guichet performance qui permettent de récompenser les communes qui se distinguent dans ces différents domaines », a-t-il ajouté.

« Avec tous ces processus compétitifs et l’expérience acquise, nous pouvons la partager avec le ministère de l’Habitat qui est à sa première édition », propose-t-il.

Pour garder les villes propres, le Pndp suggère par ailleurs de renforcer le dispositif de collecte et de sécurisation des impôts et taxes, en particulier ceux liés à l’assainissement, mais aussi la nécessité d’un appui du gouvernement et des partenaires de développement et l’organisation des voyages d’échanges pour le partage d’expériences.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé