International › APA

Vingt-six ambassadeurs de la paix Onu distingués à Abidjan

Vingt-six ambassadeurs de la paix Onu ont été distingués et accrédités samedi à Abidjan, à l’occasion du lancement de l’ONG Wolmi en Afrique Francophone, en présence du président mondial Wolmi Onu, Philipp Phinn.

Wolmi est une organisation affiliée au Conseil économique et social de l’Onu (ECOSOC), qui opère dans le cadre de la promotion de la paix, la cohésion sociale, la justice équitable, la promotion de l’éducation et la lutte contre la pauvreté, la corruption et le chômage.

Dr Philipp Phinn, président de Wolmi Onu, a fait savoir que l’histoire de l’organisation ecclésiastique a commencé en 1996, soit 25 ans aujourd’hui qu’ elle est reconnue par l’ONU. Elle est présente dans 40 pays dans le monde. 

Il a dit avoir reçu un « appel » divin pour porter aux nations la paix, ensuite le nom de Christ devant les rois, ce qui prend en compte les gouvernants, les leaders, le secteur privé et toutes les autorités dans le monde.

« Spécialement en Afrique, beaucoup n’ont pas la bonne alimentation et une bonne éducation. Nous avons aussi le chômage, la pauvreté, la corruption, les crimes, mais il faut savoir que chaque problème a une solution, donc nous sommes là pour résoudre les problèmes », a-t-il dit.

Cela, ajoutera-t-il, est un point clé de la présence de Wolmi en Afrique Francophone. L’organisation travaille pour accomplir sa part pour que ces fléaux soient éradiqués, laissant place à un monde radieux. 

Le Conseil économique et social de l’Onu auquel est affiliée Wolmi est le troisième organe de l’institution. De ce fait, Wolmi a un statut consultatif auprès de l’ECOSOC. Son président Philipp Phinn est ambassadeur en chef au niveau des Nations unies. 

L’ONG internationale intervient dans le domaine de la paix, à savoir le renforcement de la paix, de la cohésion sociale, dans l’organisation des élections en tant qu’observateur, facilitateur dans la gestion des conflits, la recherche des partenaires en vue d’aider l’école. 

Elle apporte aussi de l’aide aux enfants déscolarisés. Dans cet élan, Wolmi a lancé à Abidjan un programme dédié à l’éducation de la jeune fille et qui devrait permettre à terme de réinsérer en milieu scolaire quelque 500 jeunes filles issues de différentes localités de la Côte d’Ivoire.

A la suite de cette première cérémonie de distinction et d’accréditation des ambassadeurs de la paix Onu en Afrique Francophone, il y a eu une remise de parchemins à 5 docteurs en théologie, 26 serviteurs et servantes de Dieu en Master 1 et 4 autres en Master 2, diplômés de l’Institut biblique et théologique vision Afrique (IBTVA).


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé