Personnalités › Diaspora

Violence sur des Ivoiriennes: deux Camerounais placés en détention

La police marocaine a procédé jeudi à l’arrestation de Franck, qui avait déjà été identifié par la communauté ivoirienne. Un de ses complices s’est rendu de son plein gré aux forces de sécurité.

Les recherches lancées contre trois Camerounais accusés d’avoir infligé une bastonnade, le 08 août, à deux Ivoiriennes portent les fruits. Deux des trois bourreaux sont actuellement en détention provisoire, rapportent certains médias ivoiriens. Il s’agit de Franck et d’un de ses complices dont l’identité n’est pas dévoilée.

Le nommé Franck avait été identifié par des Ivoiriens furieux de la bastonnade infligée à leurs compatriotes. La scène filmée, avait été publiée sur la toile. Celui-ci avait posté une vidéo sur la toile au lendemain des faits pour nier sa participation à cette affaire. Mais une cicatrice sur sa main a été repérée sur sa main et permis de le reconnaitre parmi les agresseurs. Des photos de lui ont ensuite été partagées sur les réseaux sociaux pour faciliter son interpellation.


Il est, depuis jeudi, entre les mains des éléments de la police marocaine. Un de ses complices se serait, à sa suite, rendu après avoir partagé une vidéo dans laquelle il demande des excuses à la communauté ivoirienne et aux victimes de ses agissements.

Avant eux, la Camerounaise accusée de les avoir envoyés avait été interpellée et placée en détention.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut