Opinions › Tribune

Violences sur les militants du MRC: Le SNAES dénonce

Par Roger Kaffo Fokou

Ce vendredi 04 décembre 2015, des cadres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) parti politique, alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour une réforme de notre système électoral, auraient été victimes d’agression de la part de personnes se réclamant des forces de l’ordre de notre pays.

Il s’agit là, si ces faits sont établis, d’une violation grave du principe démocratique et des libertés fondamentales dont celle d’expression, consacrée par tous les textes de notre pays, que nous voulons tous considérer comme un Etat de droit. Une violation de plus ! De nombreux leaders d’opinion sont en effet de plus en plus pris comme cibles de gens agissant sous le couvert des forces de l’ordre de notre pays, et cela en toute impunité !

Il faut dire et insister sur le fait que cette nervosité croissante qui ne se justifie pas, qui sape peu à peu les bases de la solidarité nationale au moment où notre pays, faisant face à l’hydre terroriste mondialisée, en a le plus besoin, est le plus sûr moyen de mettre en danger la paix intérieure et la cohésion nationales.

Le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Secondaire (SNAES) dénonce ces pratiques et en appelle aux autorités de notre pays pour que les libertés individuelles et collectives soient scrupuleusement respectées dans le cadre d’un Etat de droit renforcé.

Un pour tous, tous pour un !


Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé