› Sport

Mission d’inspection de la Caf : des travaux Ă  la traĂ®ne Ă  Bafoussam

En dehors du stade de Kouekong achevĂ© depuis plusieurs mois, aucun autre site visitĂ© ce 20 mars 2018 par les experts de la Caf n’atteint le taux de 15% de rĂ©alisation. Nous sommes Ă  un an de l’Ă©chĂ©ance.

Les Ă©missaires arrivĂ©s au Cameroun lundi dernier dans le cadre de la deuxième mission d’inspection de la ConfĂ©dĂ©ration africaine de football se sont rendus dans la rĂ©gion de l’Ouest ce 20 mars 2018. Dans les villes de Mbouda, Bafoussam et Bandjoun, Ismail Wally de la Caf et Jean-Louis Romain du cabinet Roland Berger ont visitĂ© les diffĂ©rentes infrastructures en chantier.

A Mbouda, dans le dĂ©partement des Bamboutos, la mission d’experts a pu constater que les travaux de rĂ©habilitation du stade municipal sont Ă  un taux de rĂ©alisation de 11%. Tout a Ă©tĂ© terrassĂ©. Les techniciens de la China Machinery Engeneering Corporation (CMEC), l’entreprise en charge des travaux, se dĂ©ploient sur le système de drainage pour les canalisations des eaux en vue de la pose du gazon sur les aires de jeu. Après cette phase, la prioritĂ© sera accordĂ©e Ă  la construction des vestiaires et des gradins, renseignent les ingĂ©nieurs aux journalistes qui couvrent cette visite.

La dĂ©lĂ©gation de la CAF s’est ensuite rendue Ă  Kouekong, oĂą la construction du stade omnisports est achevĂ©e. Une ombre demeure pourtant au tableau, c’est la construction du stade annexe qui servira de terrain d’entraĂ®nement et pour lequel les travaux sont Ă  13% de taux de rĂ©alisation. Tout a aussi Ă©tĂ© terrassĂ© et compactĂ© et il faut dĂ©sormais dĂ©terminer l’aire de jeu pour commencer Ă  construire les gradins.

Le taux d’avancement est également bloqué à 10% dans les autres sites visités par les émissaires de la CAF, à savoir les stades municipaux de Bamendzi (Bafoussam) et Bandjoun, et le stade omnisports de Bafoussam-Tocket. Dans cette dernière enceinte, le taux d’avancement est de 10%. L’ancienne aire de jeu a été dégagée, ainsi que les anciennes bâtisses. L’entreprise CMEC a aménagé une voie autour du stade et un espace qui servira de parkings.

A quinze mois du dĂ©but de la compĂ©tition, les techniciens sur le terrain devront redoubler d’ardeur pour tenir les dĂ©lais fixĂ©s, par le gouvernement camerounais, Ă  dĂ©cembre de cette annĂ©e.

 

Ă€ LA UNE
Retour en haut