› Eco et Business

Viviane Tago: «Notre banque propose d’accompagner les projets immobiliers de la diaspora»

Cadre de la SGBC, elle explique les raisons de leur présence sur le forum Davoc mais aussi les propositions de la banque à la diaspora

La Société générale des banques au Cameroun (SGBC) a décidé d’accompagner l’édition 2011 du forum DAVOC des compétences de la diaspora camerounaise. Qu’est-ce qui a justifié ce choix stratégique de la banque?
Ce n’est pas un choix, c’est une conséquence logique de la politique de notre banque qui se veut être plus à l’écoute de ses clients effectifs comme potentiels, et donc nous nous sommes ouverts à la diaspora. Nous voulions à cette occasion faire comprendre à la diaspora qu’elle peut compter sur la SGBC pour la réalisation de leurs projets immobiliers déjà. On sait que la demande de la diaspora sur ce plan là est forte, donc nous voulions leur dire: Nous sommes là et nous sommes prêts à vous accompagner.

Quelles sont les activités que vous avez menées durant le forum pour justement marquer votre présence?
Tout au long de ce forum nous avons rencontré les participants invités ou volontaires notamment ceux ressortissants de la diaspora, pour leur dire qu’ils n’ont pas à avoir peur. Nous avons ainsi pu mieux les écouter savoir quelles étaient les préoccupations et leurs appréhensions, et je pense personnellement que cela était assez important. Dans le même ordre d’idées nous avons discuté du type de service que la SGBC avait à offrir dans le cadre d’un projet porté par les membres de la diaspora et surtout comment est ce que la banque peut intervenir pour apporter son soutient et son accompagnement. Nous avons ainsi eu des discussions avec des personnes particulières qui ambitionnent d’avoir un projet immobilier au Cameroun, ou encore des personnes réuni en entreprise et qui voudrait faire dans l’investissement immobilier de grande envergure.

Est-ce que vous avez été satisfait des échanges que vous avez eus avec vos interlocuteurs?
A mon niveau je suis satisfaite et j’espère aussi que la SGBC saura tirer profit de l’ensemble des enseignements que nous avons acquis lors de ce forum. Ma satisfaction personnelle tient de ce que lorsque nous venions, il y avait une petite appréhension sur la façon dont les choses devaient se passer, mais finalement il s’est dégagé beaucoup d’intérêts lors des échanges. Les personnes venues de la diaspora pour assister à ce forum DAVOC ont réellement compris qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur des partenaires camerounais et en ce qui nous concerne nous, ils se sont montrés ouverts à nos propositions et je pense qu’en termes de valeur ajoutée c’était une présence assez importante. Nous avons enfin appris qu’il existe finalement un réel besoin d’accompagnements financiers dans certains secteurs d’investissement et je pense que les échanges devraient encore se poursuivre.

Alors concrètement qu’est ce que la SGBC propose comme services à ceux des camerounais qui vivent dans la diaspora?
Il existe une gamme de services même s’il reste constant que nos véritables offres, pour le moment, demeurent celles relatives à des projets d’investissements immobiliers. Nous avons ainsi plusieurs packages et les différents dossiers seront éventuellement discutés au cas par cas. Mais déjà, il y a ce souci d’accompagner la forte demande en financement sur des projets immobiliers où il existe toute une gamme de facilités. Nous offrons aussi d’autres services comme celui du rapatriement des corps lorsque survient le malheur d’un décès. On a fait le constat que c’était toujours assez difficile lorsque survenait ce genre de malheur, pour les familles de pouvoir revenir au Cameroun pour les obsèques. Nous offrons aussi un service de transfert d’argent, pour ceux qui décident d’aider leurs familles restée au Cameroun. Plusieurs autres services sont aussi offerts, et pour cela il faut se rapprocher de la banque.

Viviane Tago, cadre à la SGBC
Journalducameroun.com)/n

Justement parlant des transferts d’argent par la diaspora camerounaise, il a été examiné au cours de ce forum la possibilité de mettre sur pied un fonds d’investissement de la diaspora. Est ce que la SGBC est prête à apporter son expertise à la diaspora dans ce domaine?
La SGBC reste très ouverte aux sollicitations de cette diaspora comme je vous le disais au départ. J’ai suivi les travaux en atelier sur ce fonds et j’ai cru comprendre que c’est un fonds qui va contribuer à mettre sur pied un cadre clair d’investissement de la diaspora au Cameroun. Je pense que ne serait-ce qu’à ses débuts, ce fond aura besoin d’un partenaire ou d’un facilitateur financier qui soit installé sur place, et si la SGBC est sollicitée pourquoi pas. Nous sommes prêts à accompagner dans la mesure du possible et de notre logique, les différentes opportunités que peut apporter la diaspora. Pour l’heure je pense que la banque pourra éventuellement se rapprocher de ces personnes qui gèrent le fonds d’investissement de la diaspora et voila nous ouvriront des discussions pour voir comment cette initiative commune peut être structurée. Il sera question pour nous de comprendre le projet, d’en savoir d’avantage, mais pour l’heure on n’y est pas encore, et on verra les choses évoluer avec le temps.

Alors pour un camerounais de la diaspora qui veut avoir un partenariat financier avec la SGBC comme est ce qu’il fait pour rentrer en contact avec l’institution?
La procédure est simple. Les ressortissants vivant dans des pays autres que la France, peuvent aller sur le site de la SGBC qui est www.sgbc.cm. Pour ceux qui sont en France nous avons une agence pour l’Afrique.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé