Sport › Football

Volker Finke: « La porte n’est fermée pour personne »

Le sélectionneur des Lions assure qu’après la sélection des joueurs devant participer aux éliminatoires de la CAN 2015, d’autres pourraient être appelés

Volker Finke, reconduit à son poste de sélectionneur des Lions Indomptables vendredi dernier, a décidé de réaménager l’effectif des Lions indomptables, du moins ceux qui joueront les éliminatoires de la CAN 2015, qui démarrent le 06 septembre prochain pour le Cameroun. Selon le coach allemand, c’est un nouveau départ: «Si l’on veut changer l’esprit d’une équipe et prendre une nouvelle direction, il faut injecter du sang neuf, partir de nouvelles bases. C’est pour ça que c’est important d’intégrer ces jeunes. On a besoin de joueurs talentueux mais après, il faut les former», a-t-il déclaré dans une interview accordée au quotidien gouvernemental lundi.

Toutefois, les joueurs qui n’ont pas été retenus pour cette nouvelle aventure n’ont pas été chassés définitivement de l’équipe, rassure le technicien allemand. «La porte n’est fermée pour personne. Il faut respecter ce que chacun a apporté au Cameroun mais il faut avancer. Il faut changer après cette expérience. S’il y a des joueurs qui font une bonne saison, si un joueur trouve la stabilité, il n’y a pas de raison de ne pas l’appeler.»

Très confiant dans ce changement, l’entraineur des Lions parle d’expérience professionnelle, comme étant l’un des socles d’une équipe de football. « Il faut rajeunir l’équipe en assurant un équilibre entre jeunes et anciens. Il y a des joueurs avec beaucoup d’expérience comme Mbia, Enoh. On a besoin d’eux. Et je pense que ça ira. Physiquement, ils sont au point», affirme Volker Finke.

Dans l’interview accordée à la presse publique hier, Volker Finke a fait une révélation, sur le tard, concernant la mauvaise prestation du Cameroun à la dernière Coupe du monde de football. «On ne peut pas parler de miracle mais cette qualification pour le Mondial était inespérée. Au Brésil, on n’était pas vraiment attendu. Même l’Iran était mieux classé que nous. Il y avait 16 ou 17 joueurs déjà présents en 2010. Après deux coupes du monde comme ça, il faut se remettre en question pour l’avenir», suggère le sélectionneur des Lions indomptables.

Volker Finke, le sélectionneur des Lions Indomptables
Droits reservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé