Sport › Autres sports

Volley-ball: Carton plein pour l’Injs et Fap

Déjà vainqueurs du championnat national, ces deux équipes ont remporté la Coupe du Cameroun en dames et en messieurs samedi dernier au Palais des Sports

La saison sportive 2012/2013 de la Fédération camerounaise de volley-ball (Fcvb) s’est achevée samedi 21 juillet. Le Palais polyvalent des sports de Warda, théâtre des événements a connu une ambiance particulière. Les spectateurs sont venus nombreux assister aux finales de la Coupe du Cameroun de volley-ball dans les catégories juniors, vétérans, seniors dames et messieurs. A l’issue des affiches, qui ont opposé huit équipes, Port de Douala en juniors, Bassa de Douala en vétérans, Injs en seniors dames et Fap en seniors messieurs ont été sacrés vainqueurs de la Coupe du Cameroun dans cette discipline sportive.

Les finales les plus attendues de cette journée se sont disputées dans l’après-midi, en présence du ministre des Sports et de l’Education physique, Adoum Garoua. C’est avec le regard avisé d’un ancien international de volley-ball que le Minsep a assisté aux finales. Ainsi, en seniors dames, l’Institut national de la Jeunesse et des Sports (Injs) affrontait Litto Team. Pendant toute la saison, Injs a essuyé une seule défaite, face justement Litto Team. La rencontre de samedi constituait donc une revanche pour les filles de Joseph Nane Eone, qui ont perdu les deux premiers sets de la rencontre. Avant de reprendre le dessus au 3ème set et gagner la rencontre sur le score de 3 sets à 2. «L’adversaire a été coriace. Nous l’avons pris à l’usure et nous sommes restés calmes. Ce qui a fait notre force. Il faut aussi admettre que les filles se sont échauffées pendant près d’une heure sans jouer et c’est cela qui les a fauché», confie Joseph Nane Eone, le coach de l’Injs, dont le club réalise ainsi le doublé, après avoir gagné, il y a un peu plus d’un mois, le championnat national. «La finale a été belle. Certes, nous avons perdu, mais nous ne regrettons rien. Je crois que le public est satisfait. Nous avons eu un moment de faiblesse et l’adversaire l’a exploité», reconnaît Eléonore Tchuente, la capitaine de Litto Team.

Le plat de résistance lors de cette journée marathon fut la finale qui a opposée, chez les seniors messieurs, l’équipe des Forces armées et polices (Fap) à Port autonome de Douala (Pad). C’était déjà l’affiche de la finale du championnat national, le 16 juin dernier. Les poulains de Peter Nonnenbroich, qui est également l’entraineur de la sélection nationale messieurs, prendront une fois de plus le dessus face à Pad en gagnant par 3 sets à 1. «Cette équipe nous a gagné sur du fil. Je suis très amer contre la Fédération qui m’a pris quatre joueurs. Vous ne pouvez pas établir des règlements et les bafouer bien après. Il est établi que lorsque le joueur est en fin de formation, il faut attendre trois ans pour qu’il soit libéré. Alors, parce que c’est une équipe de l’armée et de Yaoundé, la fédération a signé leurs licences après un an seulement. C’est tout simplement de la fraude», dénonce Lingock Lingock, le coach de Port.

Avant cette rencontre de haut vol, deux autres finales se sont jouées dans la matinée, Ainsi, chez les juniors, Port de Douala a pris le dessus devant National d’Edéa par 3 sets à 0 et en vétérans, Bassa de Douala a dominé Vva Vb de Yaoundé sur le score de 3 sets à 1. Au terme de ces rencontres, le directeur technique national de volley-ball, Yetna Batoum a analysé le niveau des ces finales: «Le niveau technique est appréciable. Nous ne sommes pas loin du bon niveau. Les finales viennent de le confirmer sauf que, nous devons multiplier les stages, les matches amicaux et travailler sur des infrastructures réglementaires pour pouvoir prendre le dessus sur les équipes magrébines qui ont pour l’instant, une longue d’avance sur nous».

Au Palais des sports de Yaoundé (image d’illustration)
elmoudjahid.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé