› Société

Vous construisez votre peur

©Droits réservés

Cas de figure banal mais pas moins répandu. Vous êtes à table avec votre chéri. Dring…Son téléphone, posé près de ses couverts, sonne. Dans un mouvement oculaire oblique et rapide, vous regardez qui appelle. Il s’en rend compte, mais pour ne pas gâcher le moment, il répond avec platitude. « Je suis occupé, je te rappelle ». Voilà qui vous rassure encore moins. Qu’a-t-il à cacher ?

Depuis quelques semaines, vous avez remarqué qu’il se déplace pour répondre à des appels d’un numéro que vous avez déjà mémorisé. Lui, si volubile, ne dit rien sur cet interlocuteur mystérieux. Vous avez peur. C’est peut-être une femme, sa maîtresse… Si c’était le cas, il a l’air heureux de lui parler. Est-ce qu’il l’aime. Qui est-elle ? Comment est-elle?

Vous en perdez le sommeil, rongée par le soupçon et une jalousie qui n’est encore que le fruit de votre imagination. Vous devez absolument savoir. Et puis, si ces appels étaient si sains, il prendrait la peine de vous en parler.

Une nuit, il est rentré saoul. C’est le moment de fouiner. Vous tournez et retournez le téléphone de votre conjoint. Appels, messages, mails, tchat facebook, whatsapp, imo, viber, etc. Malheureusement pour vous, il n’y a aucune trace… C’est à ce moment que vous vous dites que c’est trop beau pour être vrai. Cette absence de preuve est forcément une preuve ! Il y a forcément anguille sous roche. Vous vous acharnez sur les poches de ses vêtements… Rien ! Vous allez jusqu’à humer le parfum qui se dégage de ses vêtements…Toujours rien !

Vous avez mal. Vous remuez ciel et terre pour lui afficher un sourire aussi faux que les fictions d’Hollywood. Le doute s’est installé dans votre esprit. Votre souffle se coupe à chaque fois que son téléphone sonne. Vous disséquez ses moindres faits et gestes. A tort ou à raison, vous avez tué votre bonheur « à coups de pourquoi », comme dit la chanson.

Et le responsable de votre mal-être, le téléphone, restera implacable, sans âme et sans émotion. Jamais il n’essaiera de s’expliquer ou de vous expliquer. Il restera muet à vos jérémiades, se contentant de recevoir et d’envoyer la source de vos malheurs, c’est-à-dire rien du tout. Le temps que vous en rendiez compte, vous êtes divorcée, déprimée, paralysée ou à six pieds sous terre, parce que le chagrin aura eu raison de vous.

Pour ne pas en arriver là, voici une raison pour laquelle vous devez éviter de fouiller le téléphone de votre partenaire : certains secrets valent mieux rester secrets…

P.S : Le cas de figure est aussi valable pour les hommes…

 

 

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé