Société › Société

WWF s’inquiète des ravages de la kalachnikov, arme prisée par les braconniers à l’Est

Selon les données du Fonds mondial pour la nature, c’est l’arme la plus utilisée pour le massacre des éléphants à l’est du Cameroun

L’arme de guerre de marque Kalachnikov, « AK47 », est aujourd’hui la plus utilisée par les braconniers pour le massacre des éléphants dans la région camerounaise de l’est, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Cette révélation, faite par le bureau local de l’organisation, intervient au lendemain de l’arrestation, dans le parc national de Lobeke, de deux individus porteurs de ladite arme et de plusieurs munitions.

Quelque 100 Kalachnikov ont ainsi été saisies sur des braconniers depuis 2007 dans les aires protégées des régions de l’Est et du Sud frontalières avec la Centrafrique et le Congo où plus de 500 pachydermes ont été abattus, selon WWF. Une « AK47 », apprend-on auprès de cet organisme, s’échange contre 60.000 FCFA du côté camerounais de la frontière, le marché étant devenu plus florissant depuis que l’instabilité règne en RCA.

Face au péril, le gouvernement a déployé dans les aires protégées les plus menacées des éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR, unité d’élite de l’armée), en même temps que le nombre des écogardes du ministère des Forêts et de la Faune a été augmenté.

Dans la même veine, le directeur général du WWF, Marco Lambertini, a récemment adressé un message au chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, lui suggérant le lancement d’un appel en direction de l’Assemblée générale des Nations Unies aux fins d’adoption d’une résolution de mise en place d’un mécanisme d’application des résolutions en matière de lutte contre la criminalité faunique aussi bien dans le pays qu’au plan de la sous-région.

Selon lui, cette disposition aidera au renforcement de la coopération entre les pays d’origine, de transit et de destination des produits fauniques issus de la criminalité dans le secteur.

La Kalachnikov est l’arme la plus utilisées par les braconniers à l’est du Cameroun, selon WWF. Elle est principalement utilisée pour le massacre des éléphants
lacapitale.be)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé