Culture › Musique

X-Maleya en concert à l’Olympia de Paris

Le trio donnera un spectacle, le 14 septembre prochain, dans la prestigieuse salle française

C’est au cours d’un concert de deux heures, que le groupe X Maleya va se produire pour la première fois, dans l’une des salles de spectacle les plus convoitées du monde en général et de la France en particulier. Un rêve devenu réalité, après neuf années de collaboration et de travail. Cité par le quotidien public Cameroon Tribune, dans son édition du 19 août, l’auteur compositeur du groupe, Auguste Rim, confie: « Nous sommes sereins. Nous n’arrêtons pas de travailler. Pour nous, c’est un rêve qui se réalise et il ne faut pas que nous passions à côté. C’est une bonne chose pour nous d’entrer dans l’histoire de la musique camerounaise. Paris va vibrer à notre rythme le 14 septembre.»

Les membres du groupe restent confiants quand à leur prestation à l’Olympia. «Tout est fin prêt pour le spectacle à l’Olympia. Nous marquerons la scène. Les appareils sont déjà disponibles. Il ne reste plus qu’aux artistes que nous sommes de donner le meilleur de nous-mêmes. L’Olympia est une bonne vitrine pour le Cameroun. Il faut donc faire honneur à notre pays et également à la jeunesse camerounaise que nous représentons. C’est un défi à relever pour nous », estime le chanteur Roger Samnig.

Une belle histoire
Les deux Camerounais d’origine du trio, Samnig et Rim, se sont rencontrés sur les bancs du lycée, et partagent alors la même passion. Très vite, la collaboration s’installe. Haissama, le métis de père américain et de mère franco-camerounaise, arrive quelque temps après. Un mélange de cultures camerounaise (Bassa) et occidentale (français et anglais) qui meublent leurs différents titres.

Au bout de neuf années de collaboration, les X-Maleya ont fait vibrer leur public camerounais et étranger, avec quatre albums à leurs actifs, dont cinq récompenses: 3 Canal d’Or; 3 RTSAwards; 1 Mvet d’or (CRTV Radio); 2 PlanetStarAwards (CRTV TV); 1 Kunde (Burkina Faso).

Chanter à l’Olympia, l’un des rêves les plus chers des artistes cameorunais, s’était déjà réalisé pour certains. Car bien avant les X-Maleya, nombreux sont ceux qui ont fait valoir leur talent dans cette salle mythique. Anne Marie Nzie en 1974, en faisant la première partie de la chanteuse, pianiste compositrice américaine, Nina Simone. Manu Dibango, qui bat tous les records, en s’y produisant cinq fois, comme tête d’affiche et plusieurs autres fois comme accompagnateurs ou invité. Le 5 décembre 2000, Yannick Noah fait la première partie de David Halliday. Mais l’ancien tennisman ne se contente pas de ce premier passage. Il enchaine des apparitions le 2 juillet 2001 et 2002, d’autres passages s’en suivront. Le bassiste Richard Bona, s’y produit le 19 décembre 2005, et le 3 juillet 2006, il revient pour une soirée de jazz. D’autres suivront ses pas, comme George Seba, pour le compte de l’association Solidarité enfant Sida en 2008. Elvis Kemayo y a également chanté.

Affiche du concert de X-Maleya à l’Olympia de Paris, le 14 septembre prochain

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé