› Eco et Business

Yafé 2008: Le salut des hommes d’affaires

Les businessmen qui n’ont pas pu exposer durant le Promote ou la foire promo trouvent l’occasion de se rattraper!

Yaoundé en fête (yafé) est tout en couleur avec son cortège d’innovations. Rendu à sa troisième édition, les visiteurs de plus en plus nombreux n’ont accès sur le site qu’à partir de 12 heures « pour les besoins de sécurité, les exposants préfèrent démonter leur stand et remonter le matin. Ils ont besoin de quelques heures pour faire ce travail » explique Serge T du service de vigilance. Sur le plan de la salubrité, les personnes présentes à yafé ont accès aux toilettes gratuitement, contrairement à l’année dernière où elles coûtaient 50 Fcfa. Il est également prévu une seule entrée pour les visiteurs qui doivent payer la somme de 200Fcfa « nous avons procédé ainsi pour les raisons de transparence. L’année dernière, il y’a eu des complications et des déraillements dans la gestion des caisses. Pour pallier donc à ce genre de problème, il y a une seule entrée, avec plusieurs guichets » explique M. Donatien Evouna, superviseur média.

Pour des besoins de fluidité, les acteurs et artistes qui montent sur scène ont une entrée pour eux spécialement réservée. Cette édition durera 14 jours (du 22 décembre 2008 au 4 janvier 2009) contrairement à l’année dernière où elle s’étalait sur 10 jours (du 22decembre au 31 décembre 2007) « nous avons voulu donner la possibilité aux yaoundéens de passer les jours fériés qui viennent après le 1er janvier dans la fête » précise le superviseur media. Organisé par la fondation internationale inter progress et mandaté par la communauté urbaine, yafé est une opportunité d’affaire à saisir. C’est du moins ce que pense Patrik, gérant de salle jeux. « Je suis venu à yafé car je savais que j’allais trouver mon compte par rapport aux autres foires, d’autant plus que les gens viennent ici pour s’amuser. Depuis quelques jours que j’y suis, tout se passe bien, je ne plains pas. J’ai déjà reçu de nombreux visiteurs » explique Patrik avec un sourire en coin. D’autres s’intéressent à yafé à cause des prix de location des stands. « Je suis à yafé parce que je n’ai pas pu exposer au Promote, l’accès au stand étant très difficile. J’ai eu la possibilité de m’associer avec une collègue qui vend des produits de beauté pour louer le stand de 3m sur 3 à 350.000 Fcfa, ce qui n’était pas possible pour le Promote. Je déplore juste le fait que très peu personnes achètent. Ils s’orientent tous vers les stands gastronomiques » raconte Isaac, vendeur de jouet.


www.rueducommerce.fr)/n

Les visiteurs formulent tout de même des griefs pour cette édition. Mme Nanga avoue être déçue, car elle espérait acheter des ustensiles de cuisine Or, il n’ya que jouets et nourriture. Elle pense que les organisateurs doivent se battre pour qu’il y’ait un peu de tout. Le prix d’entrée connait une augmentation à mesure que les éditions se suivent. Gratuit en 2006, il est passé à 100 Fcfa en 2007 et 200 Fcfa en 2008. « Ce sont les commodités que sont les toilettes gratuites, l’eau installée sur les lieux, les appareils de sonorisation et autres équipements qui n’existaient pas les années antérieures qui vont grimper les prix, car tout ceci doit être amorti » explique M. Donatien Evouna.

Les stands sont loués à raison de 350.000 Fcfa pour les dimensions de 3m sur 3 et 485.000 Fcfa pour les dimensions de 5 m sur 5. Difficile d’avoir une idée du budget et du nombre de billet déjà vendu à yafé. Mais, le site est de plus en plus couru, surtout aux heures de concert de musique qui commencent à 19 heures.


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut