Personnalités › Diaspora

Yannick Noah appelĂ© Ă  la rescousse de l’Ă©quipe de France de Tennis

L’ancien champion de tennis Franco-camerounais a Ă©tĂ© nommĂ©, lundi, capitaine de l’Ă©quipe de France de coupe Davis, pour la campagne 2016. Mission: dĂ©crocher le saladier d’argent perdu depuis 14 ans

L’annonce a Ă©tĂ© rendue publique Lundi, 21 septembre 2015, par un communiquĂ© de la FĂ©dĂ©ration française de tennis (FFN). Le Franco-camerounais Yannick Noah – champion du tournoi de Roland Garros de 1983- est le nouveau capitaine de l’Ă©quipe de France de coupe Davis ; tournoi qui se joue du ra en Outre-Rhin. Il a Ă©tĂ© choisi pour la campagne 2016 et remplace Ă  ce poste Arnaud ClĂ©ment Ă©vincĂ© vendredi dernier après un audit interne de la FFN.

La mission de l’ancien joueur de tennis est de conduire la gĂ©nĂ©ration Tsonga-Gasquet-Monfils-Simon vers l’obtention du saladier d’argent que la France n’a pas obtenu depuis 14 ans. «J’ai des contacts avec tous les joueurs: Simon, Gasquet, Tsonga, Monfils, Mahut, Herbert, Benneteau, Mannarino, Paire. Je veux que tous les joueurs soient concernĂ©s. Je veux qu’ils sachent comment on va fonctionner. Ils seront tous amenĂ©s Ă  reprĂ©senter l’Ă©quipe de France. J’ai passĂ© du temps avec le staff pour savoir si leur motivation est Ă  la hauteur de ce que j’attends. Je pense voir tous les joueurs Ă  Bercy.», a prĂ©cisĂ© Yannick Noah face Ă  la presse mardi, 22 septembre 2015. Suivant des indications de son prĂ©dĂ©cesseur, il faudra qu’il soit prudent face Ă  cette nouvelle gĂ©nĂ©ration.

«Il faut un cadre bien dĂ©fini. Certains joueurs ont des Ă©gos. Mais c’est bien d’avoir des egos. Il faut qu’ils soient au service de l’Ă©quipe. Il n’y aura pas un, pas deux, pas trois avertissements. Quand on se dit les choses, on fait les choses. Parfois, il faut savoir mettre de cĂ´tĂ© quelqu’un qui est ton leader, ton ami. On est tous potes, tous très proches au-delĂ  du tennis. Par le passĂ© j’ai fait preuve d’autoritĂ©, je n’aurais pas peur de le faire Ă  nouveau. Je pense que cela a manquĂ©.», a indiquĂ© Yannick Noah.

Il ne faudra non plus s’imaginer voir le Capitaine français sur le court car comme il l’explique,«Je n’irai pas sur les tournois du Grand Chelem. Mon staff ira souvent voir les joueurs. Ce qui ne m’empĂŞchera pas de les suivre tous. Je prĂ©fère par souci de qualitĂ©, garder mon discours pour la semaine de la Coupe Davis. Cela peut ĂŞtre contre-productif d’ĂŞtre prĂ©sent sur le circuit avec eux.»

Cette fonction, le champion du Roland Garros de 1983 l’assume pour la troisième fois, après les intervalles d’annĂ©es 1991 Ă  1992 et 1995 Ă  1998. C’est en 1991 que Yannick Noah devient le capitaine de l’Ă©quipe de France de coupe Davis. il a menĂ© ses hommes Ă  la victoire face aux Etats-Unis, ce qui a Ă©tĂ© une première pour la France qui n’avait jamais gagnĂ© le Saladier d’argent depuis 1932. En 1997, Yannick Noah est le capitaine de l’Ă©quipe de France de Fed Cup. Il parvient Ă  rassembler les meilleures joueuses françaises, Mary Pierce, Nathalie Tauziat et consorts, pour remporter pour la première fois dans l’histoire du tennis français, l’Ă©preuve tenu Ă  Bois-le-Duc. Un exploit qui est dĂ» en parti Ă  une nouvelle mĂ©thode intĂ©grĂ©e par Yannick Noah dans la prĂ©paration sportive : le yoga.

Le fils du Camerounais Joakim et de la Française Marie-Claire Noah s’est tenu Ă©loignĂ© du circuit professionnel depuis une vingtaine d’annĂ©es. Devenu chanteur après sa carrière sportive il est aujourd’hui dans le top3 des personnalitĂ©s prĂ©fĂ©rĂ©es des Français, selon le site purepeople.com.


Droits réservés)/n
Ă€ LA UNE
Retour en haut